Plus de 6 milliards d'hommes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plus de 6 milliards d’hommes sur la Terre
I. Quels sont les contrastes de richesse et de peuplement dans l’ouest méditerranéen ?
La richesse globale des pays du nord de la Méditerranée se traduit par la richesse des habitants, des conditions sanitaires meilleures visibles par l’espérance de vie élevée et une mortalité infantile faible. Ce haut niveau de développement est caractérisé par unaccroissement faible.
Inversement les pays du Maghreb sont plus pauvres, plus féconds et ont de moins bonnes conditions sanitaires.
Ces inégalités de fécondité et de développement sont la cause de flux migratoires du Sud.
II. L’inégale répartition des hommes sur la Terre.
Cela est dû à :
-Les grands foyers de peuplement.
-Les espaces de faible densité : le peuplement de la Terre estextrêmement discontinu mais les espaces totalement vide d’hommes sont rares. Les hommes cherchent à utiliser les ressources naturelles partout où elles se trouvent.
-Les facteurs naturels : froid et aridité.
-La permanence des foyers de peuplement.
-Les facteurs historiques. (Etats-Unis)
-La mise en valeur du territoire par les aménagements humains.
-Les évolutions actuelles du peuplement.
III.L’inégale répartition des richesses : Nord et Sud.
Cela est dû à :
-PIB/hab
-IDH
-Nord : Un bon développement, satisfaction des besoins essentiels.
-Sud : Population en sous-développement : croissance économique rapide et PMA.
IV. La terre partagée : Les Etats et les frontières.
Un Etat est un territoire délimité par des frontières, sur ce territoire s’exerce l’autorité d’un gouvernement et leslois nationales s’appliquent.
Une colonie devient un Etat indépendant après 1900 et le processus de décolonisation.
Les accords de libre-échange et de libre-circulation ouvrent les frontières. Ils concernent la circulation des personnes, des biens et des capitaux.
Définition à connaître :
Littoralisation : concentration d’hommes et des activités sur les littoraux.
Métropolisation :concentration des hommes et des activités dans de grandes villes.
IDH : richesse/hab, espérance de vie, niveau d’éducation.

Les villes : dynamiques urbaines et environnement urbain
I. Une croissance urbaine massive, plus de 3 milliards d’urbains.
En 2007, les urbains ont dépassés pour la première fois les ruraux.
En France une commune urbaine : 2000habitants.
Historiquement, la ville se construit avec une fonction d’échange. La ville se développe car c’est d’abord un lieu de pouvoir.
L’urbanisation massive est un phénomène récent, ce phénomène se généralise au XXe siècle.
Les causes de la croissance urbaine sont : le solde naturel positif et le solde migratoire (exode rural).
II. Villes, mégapoles et métropoles, les villes organisent etdominent le monde.
Les 3 fonctions essentielles des villes sont : l’habitat, le travail et les services.
Les fonctions de service attirent dans la ville des gens qui viennent d’un territoire plus vaste que la ville elle-même. Cela implique des déplacements massifs de population. On appelle ça des « mouvements pendulaires ».
La capacité d’attraction d’une ville s’appelle le pouvoir de commandement :local, régional, national, mondial. Les villes qui ont un pouvoir de commandement mondial sont appelées villes mondiales = villes globales.
III. Evolution et organisation de l’espace urbain.
L’augmentation des aires urbaines : croissance de la population et développement de l’habitat individuel. On a un espace urbain de plus en plus étalé.
Un phénomène de gentrification signifie que laréhabilitation a attiré des populations aisées.
V. Conclusion
Les villes concentrent et attirent de plus en plus d’habitants dans le monde et certaines les mégapoles constituent de gigantesques ensembles urbains.
Une ville se définit par ses fonctions et sa capacité d’attraction et s’exerce à différentes échelles. Aussi elle organise et modifie son espace et crée des paysages particuliers.
La...
tracking img