Poésie, la chanson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme l'histoire nous le raconte, l'écriture est apparue il y a très longtemps dans des civilisations anciennes et très développées. Ce moyen de communication permettait non seulement à fairesurvivre les connaissances acquises, mais aussi à créer des œuvres. C'est au Moyen-Âge, dans le courant épique, plus précisément vers le 5e siècle avant notre ère, qu'est née une nouvelle forme d'écritsappelée épopée; ce dernier étant un long poème racontant les aventures d'un héros. Ce style de poème s'est propagé au Moyen-Âge sous forme de chanson de geste dont la plus ancienne connue à ce jour est"La chanson de Roland". Ces œuvres littéraires étaient écrites par des gens très instruits et pouvaient passer par plusieurs mains avant d'avoir un produit final. Ce partage entre personne pouvaitaussi créer plusieurs versions d'une même œuvre. Les chansons de geste étaient soit récitées, psalmodiées ou chantées dans les châteaux, les foires et les places publiques par des jongleurs. Cesdernières étaient composées en langues romanes (ancien français) et entièrement versifiées. De plus, les chansons de geste possédaient une structure narrative dont la cohésion, assurée par l'assonanceet la répétition, leur permettait de répondre aux impératifs d'une récitation faite en plusieurs séances et s'étendaient généralement sur plus d'une journée.

Bien sûr, une œuvre n'en est pas unesans thème approprié. Les œuvres épiques étaient reconnues par leurs thèmes grandioses véhiculant des valeurs héroïques. On retrouve donc dans les chansons de geste tous les thèmes associés à lareligion chrétienne et au service de Dieu : d'abord ses figures spirituelles (Dieu, ses anges, etc.), ses rites et dogmes (la prière, la communion, le paradis, l'âme, etc.) et finalement, ses manifestations(croix, etc.). Il faut aussi mentionner que la foi chrétienne est mise au service de la patrie. Évidemment, il n'y a pas que la religion. L'importance de l'armement, la défense des valeurs...