Poesie lyrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2861 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse: La poésie lyrique

Instrument privilégié pour accompagner le chant, la lyre a donné son nom à la poésie la plus intime et la plus mélodieuse : la poésie lyrique.
La lyrisme est un genre de poésie qui exprime des sentiments intimes au moyen d’images et de rythmes propres à communiquer au lecteur l’émotion du poète.

• Les thèmes lyriques

La poésie lyrique, par sa musicalité, sesmouvements, ses transports, ses effusions, exprime le monde intérieur, les goûts personnels, les émotions les plus intimes, les pensées les plus privées.
Les grands poèmes lyriques sont peu nombreux, mais leur expression peut être nuancée à l’infini.

L’amour

C’est incontestablement le thème le plus fréquent de la poésie lyrique depuis l’Antiquité. Il est présent à la Renaissance dans lessonnets de Ronsard, dans la poésie romantique et chez les poètes du XXe siècle, tels Apollinaire, Eluard, Aragon. La poésie lyrique exprime les sentiments les plus passionnés.

La nature

Le monde et la nature sauvage est au cœur de l’expérience lyrique. Le promontoire de Hugo, la maison du berger de Vigny, le vallon de Lamartine, les fenêtres de Baudelaire figurent la relation du poète au mondeextérieur, naturel ou urbain. L’espace — verger, vallon, jardin, lac, montagne, dessine une géographie intime qui ressemble au paradis perdu.

Le temps

Automnes ou crépuscules, aubes, printemps, automnes, la poésie lyrique célèbre particulièrement les commencements et les fins, les passages et les lisières. Les poètes interrogent le printemps de la vie et son déclin, cherchent des raisonsd’espérer ou de souffrir. Le temps est le grand ennemi, le grand destructeur des êtres, des choses, des sentiments, dont la précarité engendre angoisse ou mélancolie.

La mort

Avec le temps s’exprime la peur ou la douleur de vieillir, la certitude de se rapprocher de la mort. Cette angoisse, que Baudelaire appelle le spleen, hante les poètes, de Ronsard à Hugo.

Généralement ces thèmes lyriquess’interpénètrent : amour et nature, amour et temps, amour et mort, temps et mort…

• L’expression lyrique

Le poète Paul Valéry a défini le lyrisme comme « le développement d’un cri ». La poésie lyrique, par sa musicalité, par ses figures de style, transforme le cri en chant.

Le vocabulaire des sentiments
Il permet d’exprimer toutes les nuances de l’affectivité.

L’emploi de JE
Lapremière personne s’impose pour exprimer des sensations, des sentiments, des émotions. Il fait référence à la voix du poète qui évoque sa vie intérieure et aspire à l’absolu, à l’infini.

L’emploi de TU
Ce TU est aussi fictif que le JE. Le lecteur peut tour à tour prendre la place du JE et du TU dans la poésie lyrique.

Les figures de style

Toutes les figures de style qui permettent lerapprochement entre le moi intime et le monde concret, comparaisons, métaphores, métonymies, sont employées dans la poésie lyrique pour exprimer des émotions diverses, parfois contradictoires, ou des états d’âme difficiles à exprimer.
Les allégories permettent d’incarner le Temps, les sentiments, les grandes forces du monde sensible (Baudelaire, Nerval). Les anaphores expriment la force obsessionnellede certains sentiments, les antithèses, oxymores, soulignent les déchirements intimes, les contradictions.

Les formes grammaticales

Les répétitions, les anaphores, les indications temporelles construisent l’espace du poème. Les exclamations, les apostrophes manifestent l’irruption des émotions ou de la subjectivité.

Les rythmes, les sonorités poétiques

Les rythmes, les harmonies de sons(assonances, allitérations), la musicalité des vers impairs (Verlaine) permettent d’unir la plus grande musicalité à la plus grande intimité.

Si les thèmes lyriques ont traversé les siècles, les formes d’expression du lyrisme se sont modifiées en fonction des époques et des courants littéraires.

La poésie lyrique :
1. Définition :
le mot lyrisme vient du nom lyre, instrument de...