Poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 12

« LE PERE GORIOT »

De
Balzac

INTRODUCTION

LE REALISME
• Mouvement de réaction contre le romantisme.
• Oppose à l’excès de sensibilité romantique et à l’omniprésence du « moi » des récits qui se rapprochent davantage du réel.
• Se développe au 19ème siècle en même temps que la bourgeoisie, classe sociale dans laquelle le réalisme va trouver ses thèmes, ses intrigues etson public.
• Touche aussi la peinture avec au milieu du 19ème siècle des artistes tels que Millet ou Courbet.

• Les thèmes du réalisme
 Représentation du réel.
 Peinture d’une époque, d’un milieu géographique et social précis en donnant au lecteur l’illusion de la vérité.
 Description de la vie quotidienne.
 Peinture des personnages, des métiers, des occupations qui caractérise ceslieux.
 Attachement à montrer les misères humaines (pauvreté dans les campagnes, malheur des femmes dans le mariage, maladie)
 Aucune idéalisation de la nature ou des hommes.

• Principes et procédés
 Documentation très précis (appuie sur des plans, des cartes géographiques, renseignement sur un métier, élaboration de fiche détaillées pour le personnage)
 Place primordiale de ladescription. Elle crée un effet de réel tout en jouant souvent un rôle symbolique dans le récit.

→ Une œuvre est réaliste lorsqu’elle est pleine de « nombreux petits détails » qui créent un effet de réel et donnent l’impression d’une histoire vraie.

• Les personnages sont tous extrêmement travaillés :
 doués de qualités physiques et morales très précisément décrites.
 ont un passé.
 unlangage particulier propre au milieu géographique et social auquel ils appartiennent.
 évoluent au cours du récit.

HONORE DE BALZAC (1799-1850)
• Romancier français.
• Etudes de droit avant de choisir la carrière d’écrivain.
• Il se fait « marchand d’idées », multiplie les chroniques, « physiologies » ou « traités » → soulager ses dettes.
• 1820 : publication de « Cromwell » = premièretragédie ratée. → Il aborde différents genres.
• 1829 : son premier succès avec « Le Dernier Chouan », roman historique. → Il consacre sa vie à l’écriture.
• 1838 : fondation de la société des gens de lettres avec Victor Hugo, Alexandre Dumas et George Sand.

ŒUVRE : La Comédie humaine
 Décrit la société française de son époque avec minutie, historiquement et socialement.
 Veut embrasserdu regard toute son époque et l'enfermer dans sa Comédie humaine.
 Passe en revue à peu près toutes les couches sociales de son époque, établissant une sorte de catalogue raisonné de types humains représentatifs de leur milieu.
 Crée une multitude de personnages (près de 2 500) dont certains se retrouvent d’un roman à l’autre.

• Balzac = inventeur du roman moderne
Les œuvres de Balzacsont indissociables de la vie de l'auteur.
→ comprendre que le moindre détail vécu (déménagement, dettes, amours multiples…) nourrit le monde imaginaire de Balzac.
→ rendre la réalité plus vraie qu'aucun réaliste n'avait pu le faire avant lui (= il étudie les mille facettes d'un personnage, d'un milieu, d'une situation…)
• L'être balzacien par excellence est celui de l'excès : à la fois unpersonnage qui quitte une classe inférieure pour se hisser dans les hautes sphères ou bien qui tombe du plus haut rang pour sombrer dans la misère ou le crime.
 Le personnage est un défi permanent, une personnalité hors normes, un tissu de contradictions savamment organisé.
• « la Peau de chagrin » (1831), « Eugénie Grandet » (1833), « le Père Goriot » (1835), « le Lys dans la vallée » (1836), «Illusions perdues » (1837-1839)…

LE ROMAN « PERE GORIOT »
• Roman d’Honoré de Balzac publié en 1835.
• Appartient dans la Comédie humaine, aux « Scènes de la vie privée ».
• Résumé :
 Rastignac est un jeune homme de petite noblesse. Il vient à Paris espérant y rencontrer la fortune. Mais il n'a ni l'argent, ni la connaissance de la société parisienne nécessaire.
 Une de ses cousines...
tracking img