Poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La création poétique au 16ème siècle
Voir la chronologie.
En France, la poésie existe bien avant le seizième siècle. La nouveauté consiste en une prise de conscience de ce qu'est la créationpoétique et des problèmes qu'elle pose. Il y aura donc tentative de théoriser la poésie.
Les étapes de cette prise de conscience :
* Les Anciens, puis les Italiens, que l'on découvre ;
* 1549 : DuBellay, Défense et illustration de la langue française ;
* 1555 : Peletier du Mans
* 1565 : Ronsard, Abrégé de l'art poétique.
Dignité de la poésie et du poète.
* Moins considéré que lemilitaire, le ministre... le poète va pouvoir dire sa grandeur.
* Mécénat : reconnaissance d'une situation sociale.
* Mais le poète vise plus haut : il dit que la poésie n'est pas d'ordrehumain, et il le dit avec une telle force qu'il faut le croire. La mentalité du 16ème siècle est différente de la nôtre, et imprégnée de platonisme. Cf. L'Ode à Michel de L'Hospital : doctrine centfois reprise de l'aimant : Dieu attire les Muses, qui attirent le poète, qui attire le public vers le Beau... Par l'enthousiasme, Dieu pénètre en vous, vous possède. C'est la Fureur poétique. Si le Roiest d'ordre divin par son sacre, le poète est immédiatement au-dessous de lui. Ils se prennent donc très au sérieux...
* Au XVIIème siècle, il ne restera de cela que la notion d'inspiration. Etces recherches ne seront reprises qu'au XIXème siècle.
Les Pouvoirs de la poésie : "me tourner çà et là à son gré"
Dans le Brutus de Cicéron, la parole de l'orateur est toute-puissante. Au 16èmesiècle, la poésie devient la forme la plus puissante de la parole. Dans les deux cas, il s'agit d'une parole orale. Ce pouvoir quasi magique n'est pas à prendre du seul point de vue métaphorique : sonefficacité est tout à fait réelle.
Le plus grand mythe du 16ème siècle est celui d'Orphée, poète qui dompte les bêtes, attire les pierres pour construire les villes... Mythe repris par Virgile. Ce...
tracking img