Poesies

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une poésie « tape à l’œil »

Julie VIANNAY Marie GAIDIOZ

Une poésie « tape à l’œil »

Méduse pétrifie par son regard, Œdipe se crève les yeux, Orphée se retourne dans les Enfers pour voir son Eurydice, Actéon est coupable d’avoir vu ce qu’il ne devait pas voir. Le thème de l’œil et du regard a beaucoup inspiré les grands mythes. Plus tard, la littérature que ce soit au théâtre, dans lesromans, en poésie a repris ce topos. Dans les grandes œuvres, le thème du premier regard a été maintes fois exploité, de Roméo et Juliette au Rouge et le Noir en passant par Baudelaire dans L'amour du mensonge. Les yeux sont par excellence le lieu de la naissance d’un amour, d’un coup de foudre, de la flamme, du désir. On se cherche, on se trouve, on se comprend par un échange de regard. Maisl’œil peut être dangereux, on peut tromper par un regard, induire l’autre en erreur, le manipuler. La force d’un regard peut être sublimée dans la naissance d’un amour mais aussi destructrice. Ne dit-on pas qu’« un regard tue » ? On entend dire aussi que l’œil est le reflet de l’âme. Il est un moyen d’interaction entre deux subjectivités au même titre que la parole et le toucher. L’autre nous renvoie lereflet de nous-même et son jugement passe aussi par le regard qu’il porte sur nous. Je suis ce que le regard des autres me renvoie, nous fait remarquer Sartre dans Huis clos. L’œil de l’autre est éminemment porteur d’un jugement : « l’œil était dans la tombe et regardait Caïn» a écrit Victor Hugo dans le poème la Conscience. Cette culpabilité qui envahit Caïn s’incarne dans cet œil obsédant, quile « regarde toujours». Par ailleurs les yeux sont de manière inextricable liés à la thématique des larmes. Celles-ci sont à l’image de l’ambivalence de la symbolique de l’œil. Les larmes qui s’écoulent sont la preuve manifeste d’une émotion ou d’un sentiment profond qui envahit un être. Elles révèlent une joie intense, une euphorie ou bien une souffrance, une douleur, une mélancolie, une colère,une angoisse… L’œil est aussi une source d’inspiration. Par exemple Pétrarque célèbre le pouvoir que Laure exerce sur lui, dans le poème XLVII de son Canzoniere. C’est encore une fois le regard qui inspire ses vers, les yeux de Laure motivant sa création tandis qu’il la sublime dans son œuvre : « Je vivrai quelque temps encore, tant un seul regard de vous a de puissance sur mon être». Et ce sontbien sûr avec les yeux qu'on lit... Ils sont les médiateurs entre l'écriture d'un auteur et le cœur, voire l'esprit d'un lecteur.

143

Parcours baroque

Ainsi le topos de l'œil a-t-il été maintes fois exploité sous des aspects divers et des symboliques multiples. La littérature baroque n'échappe pas à la règle et c'est pourquoi nous avons choisi de centrer notre section sur ce thème qui noussemble riche. Notre objectif est de montrer comment certains poètes baroques ont utilisé le topos de l’œil et de comprendre la place, la signification, la symbolique et l’esthétique qui lui sont accordées. L'ambivalence de la thématique de l'œil, à la fois trompeur et reflet de l'entendement, illustre le monde instable, source d'angoisse et de mal-être pour les poètes de cette époque. Qu'ilsécrivent des vers d'inspiration mystique ou sentimentale, ils ont recours à la thématique de l'œil qu’ils utilisent chacun de manière singulière. Pierre de Brach, poète bordelais de la deuxième moitié du XVIe siècle, inscrit son œuvre dans une poétique amoureuse et donne naissance en 1576 à son recueil majeur : Les Poëmes. Le poème Le soleil des beaux yeux est extrait des Amours d'Aymée, premier livrecomposé de vers d'amour, inspirés de son expérience personnelle : ils sont en effet destinés à sa future épouse Anne de Perrot, surnommée ici Aymée. Les yeux de sa dame font naître des sentiments oxymoriques et des passions violentes dans le corps de l'amant. L'œil, métonymiquement, représente la Dame dans son ensemble ; il est reflet de sa personnalité, de son amour, de sa cruauté. Dans le...
tracking img