Poilus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il fut le dernier poilu

Né le 7 décembre 1897, il était le doyen des français. En effet, Lazare Ponticelli avait 110 ans et demeurait le dernier poilu. Il s’est éteint le 12 mars2008 au Kremlin-Bicêtre en France.

Lazare Ponticelli est né à Bettola en Italie. Il avait en effet la nationalité italienne avant d’en changer en 1939. Son enfance fut loin d’êtreidyllique, la famille de Lazare partie vivre à Paris, il n’avait que deux ans et sa mère décida de le laisser à des voisins. Agé de seulement 9 ans, il arrive gare de Lyon à Paris. Il seretrouve tout seul, ne sachant ni lire ni écrire ni parler français. Il se fit héberger par un cafetier dont la femme le prit sous son aile. Il réussi à s’engager dans la première guerremondiale en trichant sur son âge. A cause de l’entrée en guerre de l’Italie, il est contraint de rejoindre l’armée italienne à son grand regret. Après avoir été blessé par un obus, ilretourne au front en 1918, c’est là qu’il connut les « gaz moutardes ». En 1939, il demande la nationalité française qu’il obtient sans grande difficulté. Jugé trop vieux pour aller combattre,c’est de loin qu’il participera à la guerre, en 1942 il s’engage dans la résistance.

Nous pensons que Lazare Ponticelli symbolisait tout une époque, celle de la première mondiale. Samort récente symbolise donc la fin de cette époque où la patrie était reine.
Deuxièmement, nous trouvons que Lazare Ponticelli mérite honneur et respect pour ses actes plus qu’élogieuxcomme le fait d’avoir menti sur son âge pour entrer dans la grande guerre ou encore de s’être engager dans la résistance pendant la seconde guerre mondiale.
Ensuite, nous pensons que lamort de Lazare ne doit pas pour autant effacer la mémoire du dernier poilu. Il faut que Lazare Ponticelli reste dans les esprits comme un homme ayant vécu les deux guerres mondiales.
tracking img