Point de vue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le point de vue est la place que prend le narrateur pour faire sa description.
1. Le point de vue omniscient

Dans le point de vue omniscient (signifie en latin « qui sait tout »), le narrateurdonne au lecteur tous les détails de ce qu’il décrit. Il connaît tout sur l’apparence physique, le caractère des personnages, chaque élément d’un décor, d’un paysage est soigneusement détaillé.

Ex :Le long de cette façade, entre la maison et le jardinet, règne un cailloutis en cuvette, large d’une toise (Balzac)

Dans cette phrase, l’auteur laisse peu de place à l’imagination du lecteur, ildonne tous les éléments de ce qu’il décrit : emplacement, forme, largeur.
2. Le point de vue externe

Dans le point de vue externe, l’auteur se place en observateur extérieur pour faire sadescription. Il se contente de rapporter ce qu’il voit, ce qu’il entend, comme si la scène était tournée par une caméra. Cette façon de procéder laisse alors une plus grande part à l’imagination du lecteur.Ex :« L’un venait de la Bastille, l’autre du Jardin des Plantes. Le plus grand, vêtu de toile, marchait le chapeau en arrière, le gilet déboutonné et sa cravate à la main. Le plus petit, dont le corpsdisparaissait dans une redingote marron, baissait la tête sous une casquette à visière pointue.» (Flaubert, Bouvard et Pécuchet)

Ici, l’auteur nous donne un minimum d’informations, il se contentede décrire ce qu’il voit.

3. Le point de vue interne

Dans le point de vue interne, le narrateur se glisse dans la peau d’un personnage et la description est alors faite à partir de cepersonnage. Le narrateur décrit ce que voit et entend son personnage.

Ex :« Frédéric, en face, distinguait l’ombre de ses cils. Elle trempait ses lèvres dans son verre, cassait un peu de croûte entre sesdoigts ; le médaillon de lapis-lazuli, attaché par une chaînette d’or à son poignet, de temps à autre sonnait contre son assiette. » (Flaubert, L’Éducation sentimentale).

Ici l’auteur se glisse dans...
tracking img