Point rapide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
14/05/11
Un réseau de collecte de lait en montage
, Dans le cadre d’une politique d’aide à la production de lait cru, la laiterie de la Soummam a lancé pour 2010-2011 l’importation de 2 000 vacheslaitières. L’opération en est à sa deuxième expédition après celle d’avril dernier.
, Dans le cadre d’une politique d’aide à la production de lait cru, la laiterie de la Soummam a lancé pour2010-2011 l’importation de 2 000 vaches laitières. L’opération en est à sa deuxième expédition après celle d’avril dernier. Pour l’actuelle, le lot compte 400 génisses pleines, qui vont être autant que lapremière attribués à des éleveurs, selon un protocole d’une durée de cinq années, remboursable sur prélèvement de 25% du lait produit. En contrepartie, la laiterie se charge de fournir toute l’aidenécessaire et l’accompagnement par une assistance à tous les niveaux (aliments, équipements, traite et stockage…). La firme qui parvient pour l’heure à produire quelque 10% de ses besoins compte arriver àse satisfaire pleinement à travers la mise en place d’un réseau de collecte. Ce dernier compte quelque 17 centres régionaux et tend à se développer pour en réaliser une dizaine d’autres pour un coûtde 3 milliards l’unité. Un complexe laitier de 500 vaches est aussi en projet, de même qu’une pépinière pour 1 500 têtes sont autant de projet pour Hadj Lounis Hamtouche, le gérant de la laiterie, quivise aussi une unité de fabrique d’aliment pour dépasser les 70 000 litres/jour et arriver au moins à 70% de sa production de lait cru. Une autosuffisance d’abord, mais aussi une épargne devises, unecréation d’emplois, un renfort pour l’agriculture et un objectif stratégique qui est le lait. Pour se libérer du diktat de l’importation du lait en poudre qui constitue en gros la matière première debase de toute sa production, Soummam a trouvé l’idée lumineuse. Celle-ci consiste à doter les fellahs de la wilaya et celles limitrophes de 20 000 vaches. Un nombre, selon Hadj Lounis, qui répond à...
tracking img