Poiuzt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1390 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant-propos
Quand j’ai lu la première fois Voyage au bout de la nuit Ŕ il y a bientôt dix ans de cela Ŕ je ne savais pas qui était Céline. Personne ne m’en avait parlé. Je ne savais pas qu’il était ce détestable personnage dont la critique me dresserait le portrait par la suite. Et c’est un peu mon problème avec Céline car je l’ai immédiatement aimé et n’ai pu me défaire de ce sentiment,malgré tout. Cette langue décousue mais travaillée, ce vocabulaire et populaire et littéraire m’ont tout de suite laissé bouche bée. Céline est pour moi un styliste hors-pair et c’est trop me demander que de mettre sa haine des juifs dans la balance. L’écriture du Voyage m’avait tout de suite intrigué et comme le formule si bien Philippe Djian à propos du style de Céline, elle avait eu sur moi « l’effetd’un alcool fort dont on ne sait pas si la brûlure est agréable ou non tandis qu’il se répand déjà dans votre cerveau. »3 Mais il serait faux de réduire Céline à son style. Le récit du Voyage n’est pas seulement une magnifique leçon d’écriture mais surtout les aventures fantastiques d’un narrateur à la recherche de son Moi. Et même si, lors de ma première lecture, je ne pouvais aucunementm’identifier aux personnages Ŕ leurs pensées n’étaient pas les miennes, je ne parlais pas comme eux, je n’agissais pas comme eux Ŕ je n’ai pu détourner mon attention du périple que traverse le narrateur d’un bout à l’autre du récit. De la Grande Guerre aux colonies africaines, des Amériques aux banlieues parisiennes le Voyage m’avait emporté, bon gré mal gré, sur son manège de la comédie humaine.Aujourd’hui, en relisant Voyage, les choses n’ont pas vraiment changé. Je suis plus attentif à d’éventuels commentaires antisémites mais la première œuvre de Céline est à ce sujet très loin des pamphlets tel que Bagatelle pour un massacre et c’est un peu en vain qu’on y cherche une idéologie raciste. Au contraire, à la lecture de Voyage on s’imaginerait bien Céline comme un humaniste contrarié parl’éternelle sauvagerie de ses semblables ou plus simplement comme un misanthrope. A fortiori je retiendrais de Voyage plutôt une charge contre l’exploitation des pauvres par les riches, des faibles par les forts, une charge contre le pouvoir de l’argent que des propos antisémites. Ce qui me frappe aujourd’hui peut-être plus qu’il y a dix ans, c’est cette fabuleuse puissance expressive que possédait Céline. Sonécriture balaye tout, elle charrie toutes les horreurs et merveilles du monde. Un tel mouvement me pétrifie. Céline vomissait la vie, et s’il ne laisse personne indifférent, il est parfois difficile de le suivre. Il faut

3

Djian, 2002, p. 32.

-4-

peut-être avoir connu ce monde de fous qu’étaient les années de l’entre-deux-guerres pour pouvoir pénétrer cette haine absolue ; si bienque je ne peux pas prendre Céline à la lettre.

Voyage au bout de la nuit est un formidable acte de protestation. Sa force tient à la fois à la langue dans laquelle il se formule Ŕ ce français populaire que Céline réintroduit dans la littérature Ŕ et à sa diversité des facteurs d’oppression contre lesquels il s’élève. Mise à part cette volonté de dénonciation qui semble conduire le récit d’épisodeen épisode, c’est la dynamique d’un imaginaire et l’invention d’un style qui font de Voyage une œuvre majeure de la littérature française du XX e siècle. « Il est de ces livres qui surgissent dans l’histoire de la littérature en rupture avec la production contemporaine et qui s’imposent à l’instant. »4

4

Godard, 1991, p. 11.

-5-

Introduction
1. Le contexte historique et satransposition dans le récit
Voyage au bout de la nuit paraît en 1932. Une période mouvementée, pleine d’effervescence idéologique et de rebonds politiques. A la sortie du roman, nous sommes au début de ce malaise moral qu’on nommera en France « L’esprit des années 30 ». Le sentiment est celui d’une rupture avec la décennie précédente. L’après-guerre s’achève en laissant une impression générale...
tracking img