Police

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mardi 23 octobre :

Cher journal , hier soir dans la nuit a environ 2h du matin , il s'est déroulée une scene très etrange dans ma chambre . Alors que je dormais , j'ai entendu un petit bruitsourd venant de ma fenetre , j'ai de suite ouvert mes yeux puis ais observé la fenetre quelques instants avant de me rendormir . Un peu plus tard , j'entendis les mêmes bruits mais cette fois cibeaucoup plus fort que les precedents .
Pris de peur , je me suis assis sur mon lit et j'ai attendu que les bruits cesses . Mais rien n'y faisait , le son devenait de plus en plus fort , jai donc prismon courage a deux mains et me suis approché de la fenetre lentement . A quelques pas de celle ci , elle s'ouvri toute seule et se refemra aussi tot d'un coup sec . Effrayé, j'ai aussitôt sauté dansmon lit pour ma cacher sous la couette . Apres quelques minutes , j'ai sorti ma tete de la couette car je commencais a étoufer . Puis ma respiration s'est coupée quand j'ai appercu ce petit alienvert fluo flotter au dessus de mon lit , il tenais a la mains une bouteille d'eau dans laquelle se noyais un toute petite chimene badi pas plus grand qu'un dés a coudre .
Aucun mot ne sortait de mabouche , j'etais térrifié . Puis l'alien pris la parole en me demandant d'une facon familiere « ou y sont les waters ? » Je lui repondi d'une petite voix qu'ils se trouvaient juste a droite de machambre . De suite il se dirigea vers les toilettes , je l'observa du coin de ma porte et je le vis assis lisant un journal qu'avais deposé mon pere la veille . Puis , sans aucun bruit il disparu dansun petit nuage de fumée verte . Je suis donc aller voir de plus prés mais il 'y avais aucune traces , juste la bouteille d'eau qui trennais par terre, Je l'est ramassée et me suis appercu que leapetite chimene badi semblait crier a l'aide . Sans reflechir, jai ouvert la bouteille est en ai jetté le contenu dans les toilettes pour ensuite tirer la chasse . Elle tournoyait dans la couvette,