Polisario

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FRONT POLISARIO :
UNE FORCE DE DESTABILISATION REGIONALE
TOUJOURS ACTIVE
Introduction ......................................................................................................................... 3
1. Risques de dérives de certains éléments du Polisario vers le
terrorismeislamiste.......................................................................................................... 4
1.1. Un mouvement affaibli, perméable à l’idéologie salafiste ............................... 4
1.2. Un important réservoir de recrutement pour l’AQIM...................................... 5
1.3. Le Polisario peut-il devenir une filiale d’al-Qaïda ?.......................................... 5
2. Risques de dérives vers le grandbanditisme.................................................. 7
2.1. Un terreau propice au développement d’une criminalité organisée.............. 7
2.2. Perspectives.............................................................................................................. 8
3. Poursuite du détournement des aides internationales .............................. 8
3.1. Un lourd passif de détournement......................................................................... 8
3.2. Une tendance appelée à se poursuivre ................................................................ 9
4. Une situation préoccupante au sujet des droits de l’homme ................. 10
4.1. Un bilan médiocre en matière de respect des droits de l’homme.................. 10
4.2. Des avancées insuffisantes.................................................................................. 11
5. Retrait des négociations de Manhasset........................................................... 12
5.1. Nouveau constat d’échec à Manhasset .............................................................. 12
5.2. Volonté américaine de poursuivre les négociations........................................ 13
6. Un cruel manque de démocratieinterne........................................................ 14
6.1. Colère après la suspension des négociations.................................................... 14
6.2. Contestation de la légitimité du Front Polisario.............................................. 15
6.3. Existe-t-il une alternative crédible au Polisario ? ........................................... 16
7. Relations entre le Polisario etl’Algérie........................................................... 17
7.1. Un soutien historique au Polisario..................................................................... 17
7.2. Une relation qui entrave le processus de négociations................................... 18
7.3. Ambiguïtés de la position d’Alger....................................................................... 18Conclusion.......................................................................................................................... 19

Introduction
Plus de trente ans après le départ des derniers administrateurs espagnols, le conflit qui agite le Sahara occidental n’a toujours pas été résolu. Malgré des efforts internationaux de médiation, notamment sous l’égide des Nations unies, les différentes parties nesont pas parvenues à trouver un accord concernant ce territoire contrôlé et administré à plus de 80% par le Maroc. Acteur central du conflit, théâtre de la rivalité entre Alger et Rabat, le Front Polisario se trouve aujourd’hui dans un état de délitement avancé qui en fait une menace sérieuse pour la stabilité régionale. Officiellement créé le 10 mai 1973 dans le but de mettre fin à l’occupationespagnole du Sahara occidental, le Polisario s’est lancé dans une lutte armée pour s’opposer au rattachement du territoire au Maroc et à la Mauritanie. Il a par ailleurs créé la République arabe sahraouie et démocratique (RASD), reconnue à l’époque par plusieurs pays africains comme l’Algérie et la Libye, et Cuba, Etats soutenus par l’Union soviétique. Après avoir contraint la Mauritanie, par...
tracking img