Politique budgetaire japonaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Evolution de la Politique Budgétaire Japonaise
Groupe 12
Adurno Cristobal Remiche Raphaël Ahmed Tanjina

23/03/2010

Le sujet traité dans ce travail est l’évolution de la politique budgétaire japonaise, et comment celle-ci est très fortement influencée par le poids de sa dette publique. Le sujet sera d’abord caractérisé selon deux points de vue, un pessimiste et un optimiste, par la suiteil sera vu si ce déficit important est systémique ou structurel. Finalement les réactions des différents agents économiques seront analysées et différentes solutions possibles pour le Japon seront évoquées. Le japon connût après la guerre une croissance économique impressionnante, qui fit de lui la deuxième puissance économique mondiale, jusqu'à l’éclatement de la bulle spéculative en 1989. Par lasuite il y eu deux nouvelles crises, la première en 1997 « la crise asiatique » et la deuxième en 2008 « la crise financière internationale ».Suite à ces crises économiques le gouvernement Japonais mis en place plusieurs plans de relances indispensables mais insuffisants. Ce qui engendra de larges déficits pendant plusieurs années, d’où l’importante dette publique actuelle. En effet entre 1992 et2000 il y a eu 12 plans de relances qui ont couté 1000 milliards d’euro, qui ont certes permis de stimuler la croissance économique (+2,5% en 1995 et +3,6% en 1996), mais qui ont creusé la dette publique(180% du PIB en 2010) . De plus il permit à un système qui avait besoin d’être réformé (réforme de l’administration et du marché du travail) de continuer d’exister de manière temporaire. Le Japona une structure économique assez spécifique, ce qui permet d’expliquer la continuité du fonctionnement de l’Etat japonais jusqu’à maintenant malgré son haut taux d’endettement. En effet selon l’identité macro-économique fondamentale : S-Inet=BOC+déficit public, si un pays a une épargne élevé ainsi qu’une BOC élevée, ce qui est le cas du Japon, cela lui permet de soutenir un déficit publicimportant. L’important surplus de l’épargne nette des ménages au Japon peut être expliqué par une forte propension de ces derniers à épargner. Par ailleurs le Japon étant un pays exportateur cela lui permet d’avoir une balance des opérations courantes(BOC) élevée. La situation démographique japonaise pose problème, car sa population présente un vieillissement extrêmement important. La décroissance duratio de dépendances des personnes âgées est inquiétante, en effet on compte actuellement quatre personne d’âges actifs pour une personne âgées alors qu’en 2025 le ratio sera de deux pour un. Ce qui provoque une augmentation importante des dépenses publiques liées à la sécurité sociale ainsi qu’une diminution des recettes fiscales. De plus la croissance démographique provoquera une réduction de laproduction et limitera le bien être économique.
2

Lors de ces deux dernières décennies, le Japon a accumulé d’importants déficits publics, notamment pour financer des plans de relances qui ont connu des résultats assez mitigés. Ceci a provoqué une croissance exponentielle de la dette publique Japonaise, au point que celle-ci devienne un élément extrêmement important dans l’élaboration de lapolitique budgétaire. Les événements récents, telle que la situation vécue en Grèce, pousse à s’interroger sur la viabilité d’un gouvernement faisant face à un ratio d’endettement par rapport au PIB supérieur à 100%. Face à cette conjoncture, il existe deux approches, l’une étant optimiste et l’autre négativiste. La perspective optimiste se base sur les spécificités de la dette publique Japonaise,bien qu’une analyse superficielle puisse faire croire que la situation est désespérée. En effet celleci représente aujourd’hui 180% du PIB, et on projette qu’elle atteigne même 200% d’ici 2011. Les déficits publics ont été une constante depuis la fin des années 80, et, sauf redressement fiscal, se répéteront dans le futur. Nonobstant, une analyse plus approfondie, révèle une situation beaucoup plus...
tracking img