Politique conjoncturelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (888 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Politique conjoncturelle
La politique économique regroupe l’ensemble des mesures prises par les pouvoirs publics en vue d’agir sur les différentes variables économiques, à savoir la croissance,l’inflation, le chômage et le sol extérieur (+ le sol budgétaire). Ces politiques ont été efficaces durant les 30 Glorieuses, et de plus en plus remises en question.
I. Des politiques efficaces durant les30 Glorieuse
A. utilité de la politique conjoncturelle
La politique a généralement une portée à CT. Les résultats obtenus seront portés sur le carré magique de KALDOR qui permet de mettre enévidence les paramètres mis plus haut sur un même graphique.
La difficulté est que les objectifs économiques peuvent être en partie contradictoire. En fixant comme priorité l’emploi on risque de provoquerde l’inflation et inversement. Nous avons 2 orientations de la politique conjoncturelle.
√→ la politique de relance : priorité à l’emploi (inspiration KEYNES). Ses principales mesures : le déficitbudgétaire, la baisse des taux d’intérêt, le relèvement des bas revenus, la hausse des prestations sociales et la création d’emploi public. Il s’agit de stimuler la demande et de provoquer augmentationde la X° et donc augmentation de l’emploi.
√→ la politique de rigueur : la priorité est la lutte contre l’inflation (inspiration FRIEDMAN). L’objectif est de restreindre la demande car cela génère del’inflation par la recherche de l’équilibre budgétaire. Pour cela, il y a politique restrictive de crédit (en augmentant les taux d’intérêts) et l’indexation des salaires (lien entre inflation ethausse des prix) càd qu’on va casser le lien entre prix et salaires.

B. Bilan des politiques conjoncturelles
Le problème est que les politiques conjoncturelles ne peuvent lutter à la fois contrel’inflation Et le chômage. Notamment les politiques de relance favorisent la croissance donc la baisse du chômage (ANPE créé en 68) : ces politiques sont inflationnistes. Les politiques de rigueur...
tracking img