Politique de chnage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au cours des trois dernières décennies, la finance internationale a connu un essor considérable et a subi de nombreuses transformations. La libéralisation des mouvements internationaux de capitaux, la déréglementation des marchés financiers et la multiplication des innovations financières sont quelques-uns des principaux ingrédients de la globalisation financière. Par conséquent, les stratégiesdes acteurs économiques se sont profondément modifiées pour mieux s’adapter à ce nouveau contexte, source de contraintes, de risques et d’opportunités. De même, les analyses théoriques relatives à ce champ de l’activité économique ont connu de nombreux développement et approfondissements.
Les évolutions ont été particulièrement remarquables dans le domaine du change où elles ont suscité desmodifications et des adaptations des comportements des différentes catégories d'agents économiques. De même, et face à ces évolutions, les propositions et les projets de réforme des règles et des institutions organisant les échanges monétaires entre les pays ont foisonné. Désormais l'analyse des questions liées au change repose sur des concepts et outils plus précis et sophistiqués, parfois difficilesd'accès.
Le modèle Mundell-Fleming, élaboré dans les années 1960, conclue que l'efficacité des politiques macroéconomiques dépend du régime de change et de la mobilité internationale des mouvements de capitaux. En bref, il théorise l'interdépendance des économies, et le fait qu'un pays a tout intérêt à jouer sur le taux de change selon ses objectifs. Le rôle du taux de change dans les échangesinternationaux est donc crucial.
Dans notre société mondialisée, il est impossible donc d'empêcher la mobilité des capitaux, et les Etats cherchent à tout prix à conserver l'autonomie de leurs politiques économiques. Le taux de change reste donc, la principale variable d'ajustement possible aujourd'hui.
Les économistes postulent que le taux de change est l'un des indicateurs de la santé del’économie, à savoir la croissance, le plein emploi, la stabilité des prix et l'équilibre de la balance des paiements. A ces dernières, on peut ajouter le taux d'intérêt, élément essentiel de la santé d'une économie puisqu'il détermine le niveau de la consommation et de l'investissement.
Il est donc intéressant de voir comment on peut expliquer la variation du taux de change  et quel est son rôle dansl'économie d'aujourd'hui ?
Mais avant de répondre à cette question centrale, il est essentiel de s’interroger sur le fonctionnement du Marché de change, sur les modèles de détermination du taux de change, ainsi que sur les formes et les facteurs de choix d’un régime de change d’une part, et sur les politiques de change nationales d’autre part.
D’où l’intérêt d’étudier dans une première section lapolitique de change en pratique, pour tenter de cerner dans une seconde section les critères qui interviennent dans le choix du régime de change approprié, pour enfin mettre l’accent dans une troisième section sur les politiques de changes nationaux (y compris la politique de changes marocaine).

Section 1 : la politique de change en pratique
Le taux de change est le prix relatif des monnaiesde deux pays. Ce prix relatif est constaté lors de tout échange entre des biens ou entre des actifs nationaux et étranger. Dans les pays où le système financier est peu développé, il peut exister autant de taux de change que de transactions (on parle alors de taux de change informels). Dans la plupart des pays, cependant, il existe un marché spécifique pour les échanges de devises, appelé marchédes changes. Les opérations se traduisent par des jeux d’écriture entre comptes bancaires : le « bien » échangé est donc de la monnaie. Si le marché est suffisamment liquide, les arbitrages assurent à chaque instant l’unicité du taux de change entre deux pays et la transitivité entre taux de change croisés (si un euro vaut 0,9 dollar et un dollar vaut 130 yens, alors un euro vaut 0,9x130 =...
tracking img