Politique de dividende

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RÉFLEXIONS SUR LA POLITIQUE OPTIMALE DE DIVIDENDES EN PRÉSENCE DE COÛTS D’INFORMATION Mondher Bellalah1

Résumé : Le dividende est une composante fondamentale de la rentabilité qui permet d'une part de fidéliser les actionnaires qui s'intéressent à un revenu élevé et, d'autre part, de véhiculer l'information entre les dirigeants, les actionnaires, l'entreprise et le marché. L'approchenéoclassique des marchés en équilibre montre la neutralité de la politique des dividendes. La théorie du signal considère le dividende comme un outil de communication entre l'entreprise et son marché. La théorie des mandats montre qu'en cas de conflits entre les actionnaires et les dirigeants, l'actionnaire peut utiliser le dividende comme une arme stratégique pour discipliner les dirigeants et les forcer àprendre en compte ses intérêts. Malgré la disponibilité d'une litérature théorique et empirique abondante relative à la politique de dividendes, certaines questions n'admettent pas encore de réponses définitives. Par exemple, comment les dirigeants établissent le montant du dividende et existe-t-il une politique optimale du dividende. Cet article présente une revue de la litérature sur ce thèmeet étudie les apports des différents courants de pensée. Il présente une génaralisation du modèle de Merton et March (1987) en prenant explicitement en considération les coûts d’information. Mots-clés : politique de dividendes, problématique du dividende, les modèles de signal, l'hypothèse des flux libres de trésorerie, les coûts d’information. Abstract : One of the central questions in corporatefinance is whether investors prefer to receive their payouts from corporations in the form of cash dividends or as capital gains. We know that most firms pay dividends, even though doing so is costly in various ways. And we know that the market reaction to dividend changes implies that dividends are good, and more is better. It is not surprising, then, that many theories assume or imply thatdividends provide information to the market. Despite extensive theoretical and empirical research in dividend policy, we do not have a conclusive answer to the questions of how investors value cash dividends and how managers look for an optimal dividend policy. In this paper, we present a survey of the literature regarding the basic results and issues in the optimal dividend policy. We also generalisethe model of Merton and March (1987) to account for the effects of information costs. Key words : dividend policy, dividend puzzle, signaling models, free-cash-flow hypothesis, information costs

1Professeur de Finance, Universités de Cergy, Paris-Dauphine et vbfi.com

L'objectif d'une société dans une économie de marché est la création de la richesse par la maximisation de la valeur des fondspropres. Cet objectif est vérifié lorsque les dirigeants agissent dans l'intérêt des actionnaires. La distribution de dividendes réduit la trésorerie disponible et affecte l'autofinancement. Dans ce cas, s'il existe une politique optimale de distribution de dividendes, elle doit contribuer à la maximisation de la richesse des actionnaires. Comme la valeur de la société dépend de ses fluxanticipés et du risque de son activité, il est improbable que les gestionnaires puissent créer une richesse supplémentaire en effectuant une répartition judicieuse du bénéfice entre les réserves et les dividendes. Ce résultat montre la neutralité de la politique des dividendes. Il est identique à celui de Modigliani et Miller pour l'étude de la structure du capital en l'absence d'impôt. L'impôt personnelsur les dividendes est à l'origine de l'effet clientèle. Cet effet montre que les actions qui présentent un dividende élevé sont préférées par les investisseurs faiblement imposés et vice-versa. Au delà de ces résultats pertinents de l'approche néoclassique des marchés en équilibre, plusieurs théories sont proposées pour répondre à la problématique du dividende. La théorie du signal présente...
tracking img