Politique de la concurence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
0. INTRODUCTION

Depuis la fin du siècle dernier, le système capitaliste a connu plusieurs évolutions. Parmi ces évolutions il y a le développement d’entreprises du type managérial caractérisées par la diffusion de l’actionnariat et la séparation des fonctions de propriété et de décision.

Quelques notions clés pour comprendre la Théorie d’Agence….
 Principal: Personne(s) physique(s) oumorale(s) qui confie la gestion de ses intérêts à un tiers.
 Agent: Personne(s) physique(s) ou morale(s) qui est mandaté pour agir en lieu ou place du Principal.
 Relation d’agence: On appelle relation d’agence une situation dans laquelle un agent appelé « Principal » ou mandant délègue tout ou partie de son pouvoir ainsi que la gestion de ses intérêts à un autre agent appelé mandataire ou «Agent »…
Ex: Un actionnaire confit la gestion de l’entreprise à un manager, un employeur confie un travail à un salarié, un épargnant confie la gestion de son patrimoine à un conseiller financier…
 Sélection adverse: Principe selon lequel l’agent peut disposer d’informations privilégiées et s’en servir pour passer des contrats qui peuvent léser les principaux.
 Aléa morale: Principe selonlequel le principal ne peut en aucun cas s’assurer que l’agent mettra tout en œuvre pour exécuter son contrat et ne poursuivra pas ses propres objectifs.


CHAPITRE 1 : LE PROBLEME PRINCIPAL-AGENT
I.1. NOTION
Le principe du principal-agent est le cœur de la théorie de l'agence, une des théories de l'économie industrielle. Il désigne un ensemble de problèmes rencontrés lorsque l'action d'un acteuréconomique, désigné comme étant le « principal », dépend de l'action ou de la nature d'un autre acteur, « l'agent », sur lequel le principal est imparfaitement informé. Il s'agit donc d'étudier les conséquences d'une asymétrie d'information.
Ces problèmes se répartissent généralement en trois catégories, en fonction de la nature de l'imperfection d'information :
• L'anti sélection
• L'aléamoral
• Les "problèmes de signal"
I.2. L’ANTISELECTION
En anglais, on parle d'adverse sélection, ce qui conduit parfois à l'utilisation de « sélection adverse » pour désigner les cas où le principal ignore une caractéristique de l'agent qui a un impact sur l'issue de l'accord entre l'agent et lui.
Exemple
L'exemple canonique de l'antisélection est le problème de l'assurance. Le principal estalors un assureur, qui propose un contrat, par exemple d'assurance automobile. Il fixe pour son contrat un prix unique p, car il ne peut pas connaître à l'avance la qualité de l'ensemble de ses clients (il peut y avoir de bons ou de mauvais conducteurs). Pour simplifier, p peut être présenté comme le coût des accidents du conducteur moyen.
Du point de vue du client potentiel, ce contrat est d'autantplus intéressant qu'il est mauvais conducteur, car alors le montant du coût de ses accidents devient supérieur au prix de l'assurance (ce qui revient pour lui à payer une assurance au prix p, couvrant l'ensemble de ses accidents qui lui reviennent pourtant au prix p' > p). Dans l'ensemble des conducteurs, l'assureur va donc assurer l'ensemble des mauvais conducteurs, ceux dont les accidentscoûtent plus que p, et seulement une partie des bons, car ces derniers préfèrent supporter sur leur dépenses propres le coût de leurs rares accidents, plutôt que de payer une assurance potentiellement inutile. Au final, le contrat sélectionne donc les clients dont l'assureur ne voudrait a priori pas (car ils lui font perdre de l'argent), et n'intéresse pas ceux qui lui rapporteraient le plus.
Pourrésoudre ce problème, l'assureur peut améliorer son information sur l'agent (l'assuré), par exemple en prenant en compte dans le contrat les accidents passés de l'agent, qui informent sur sa qualité de conducteur. C'est la base du système des bonus/malus. Parallèlement, l'assureur peut proposer des contrats en deux parties, qui obligent les agents à s'auto-sélectionner, et ainsi à révéler leur...
tracking img