Politique des finance publique 7

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 7 : Les politiques des finances publiques
Historiquement on ne peut parler de finances publiques avant le 14eme siècle en Angleterre où on oblige la monarchie à passer devant le parlement pour prélever des impôts et autoriser des dépenses. A cette époque le périmètre des finances publiques restent réduits. Les finances publiques servent d’abord à consolider ou créer des instruments dupouvoir :
* la question de l’administration donc de créer des administrations qui ne sont plus des clients du roi ou du prince mais qui deviennent des fonctionnaires, une administration qui reste très réduite
* l’armée : la sécurité et la guerre et donc une politique de communication avec des infrastructures.
Cela a duré assez longtemps.
En 1872 : 11% du PIB aujourd’hui, 1812 : 12,6%,(après la seconde guerre mondiale) 1920 : 32%, 1960 : 34% on est à 51% donc l’argent qui était brassée par les finances publiques n’était pas beaucoup car le périmètre des finances publiques était réduit. C’était un état minimal qui assure des fonctions très précises. La sécurité est la première fonction exigeant des appareils mais aussi à partir d’un moment surtout dans les états démocratiques dela justice c'est-à-dire l’Etat de droit. L’état de droit apparaît aussi en Angleterre c'est-à-dire le droit des gens. Il faut des lois et des appareils pour faire appliquer la loi : la justice, l’armée et la police. Pour financer tout cela il faut une administration supplémentaire qui va prélever des impôts l’échiquier.
4 fonctions d’un état minimal :
* Police
* Justice
* Guerre* Fiscalité
On peut ajouter comme instrument de pouvoir la religion/ et donc le prince va effectuer des dépenses pour construire des édifices religieux de culte. Le prestige est un instrument de pouvoir donc comment financer le prestige. Il y’a aussi des financements d’instruments symboliques et qui est des fois très important dans la vie publique d’une nation. Cet état minimal accompagne lamonnaie métallique. Y’a un lien entre les deux. Dans le cas de la monnaie métallique on ne peut pas dépenser plus de métal que l’on a. C’est là que les problèmes contemporains vont apparaître. Le roi pour dépenser plus peut vouloir prélever plus d’impôt ce qui peut conduire à une révolution ; ceci pose aussi le problème des mutations monétaires. Donc les premières mutations monétairesfaire de lafausse monnaie pour augmenter les dépenses. D’un autre coté le périmètre lui-même des finances publiques va s’élargir. La puissance publique ne s’occupe plus seulement de la sécurité mais également du social (de la pauvreté confère la loi sur les pauvres d’Élisabeth première) qui est devenu public. Petit à petit de nouvelles  missions s’ajoutent les écoles. Condorcet était un des promoteurs d’unsystème d’enseignement public (1789 lors de la révolution). Donc le périmètre s’élargit de telle sorte qu’aujourd’hui les finances publiques sont un peu partout ; on peut trouver dans n’importe quelle activité des subventions qui les financent. La moitié aujourd’hui de la richesse nationale passe par les finances publiques. Les économistes ont commencé à s’intéresser de cette question de financespubliques. La littérature la plus abondante se trouve aux Usa. Les premiers auteurs qui se sont posés des questions sur pourquoi le budget augmentent proposent deux réponses :
* Quantitative c’est parce que la richesse augmente, c’est la thèse de Vanner…
* Ce sont les exigences de la population c'est-à-dire que le pouvoir a besoin pour se consolider d’assurer de nouvelles missions si non il estrenversé.
C’est ce que nous voyons au cours de l’histoire notamment en France des revendications de type quantitatif et des époques où les revendications exigent de nouvelles missions. On rencontre les deux revendications.
D’autres économistes vont contester cette thèse de Vanner car à partir du moment où l’état a assuré les missions minimales le reste devrait être assuré par le marché....
tracking img