Politique economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1131 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
POLITIQUE ECONOMIQUE

|Programme |Notions essentielles |Notions complémentaires |
|Les nouveaux cadres de |Politique économique, politique monétaire, politique |Coordination des politiques économiques et sociales,|
|l’action publique |budgétaire, consommations collectives, service public,|déréglementation / nouvelles régulations, |
| |service universel |subsidiarité |

Les politiques économiques sont l’ensemble des actions des pouvoirs publics pour influer sur la conjoncture et sur les structures de l’économie :
Les politiques conjoncturelles visent à agir sur lesvariables économiques (par ex : croissance économique, prix, emploi, solde extérieur) le plus souvent à court terme ; les politiques structurelles visent à modifier sur le long terme les caractéristiques fondamentales économiques et sociales (par ex : poids du secteur public, politique de la concurrence, politique de la protection sociale)

La coordination des politiques économiques et socialesLe traité de Maastricht définit l’Union Economique et Monétaire :
- une monnaie unique et des politiques monétaire et de change communes ;
- une coordination des autres politiques économiques et sociales. Par exemple, le respect des critères de convergence de Maastricht et des règles définies par le Pacte de stabilité et de croissance (déficit public inférieur à 3% du PIB et dettepublique ne devant pas dépasser 60 % du PIB) exige la mise en œuvre de politiques coordonnées.
Entre les institutions européennes et les Etats, il existe un partage des compétences en vertu du principe de subsidiarité selon lequel toute décision qui peut être prise à un échelon inférieur ne doit pas être prise à un échelon supérieur.

Les politiques conjoncturelles

Les objectifs de la politiqueconjoncturelle

La politique conjoncturelle a deux grandes orientations :
- elle peut-être expansive, dans ce cas l’objectif est de relancer directement la croissance et l’emploi, généralement en favorisant la demande ; mais une politique expansive risque d’être inflationniste et de détériorer les soldes extérieurs ;
- elle peut être restrictive, dans ce cas l’objectif est deprivilégier la stabilité des prix. A court terme elle déprime la demande interne et provoque donc des risques de ralentissement de la croissance, mais l’objectif est à long terme de préserver la compétitivité et d’équilibrer les comptes publics et extérieurs.

Les deux principaux instruments

- La politique monétaire :
C’est une politique conjoncturelle qui, principalement par l’action surles taux d’intérêt, agit sur la quantité de monnaie et donc influe sur l’activité économique.
o Politique monétaire expansive : la baisse des taux d’intérêt, en réduisant le coût du crédit favorise l’accroissement de la quantité de monnaie et la demande, mais elle présente un risque inflationniste.
o Politique monétaire restrictive : la hausse des taux d’intérêt limite lecrédit et la création monétaire ; elle favorise ainsi la stabilité des prix mais elle présente un risque pour la demande et pour la croissance économique.

- La politique budgétaire :
C’est une politique conjoncturelle qui, par le biais de la variation des montants des dépenses et des recettes de l’Etat, et donc du solde, influe sur l’activité économique.
o Une politiquebudgétaire expansive est une politique de déficit budgétaire et/ou d’augmentation des dépenses de l’Etat dans le but d’accroître la demande et donc de favoriser la croissance économique.
o Une politique budgétaire restrictive vise l’amélioration du solde budgétaire et la modération des dépenses de l’Etat.

La coordination des politiques conjoncturelles dans le cadre européen...
tracking img