Politique monetaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Louis Bessons

Licencié en économétrie à la Faculté des sciences économiques de l’Université de Lyon2 en 1970, Jean-Louis Besson est titulaire de la Chaire Jean Monnet  « Union monétaire et intégration ».
Un an plus tard, dans cette même faculté, il obtient son DES de sciences économiques. en 1981 l’économiste décroche son doctorat en sciences économiques (compter les chômeurs) avec unemention très bien.
De 1971 à 1988,Besson fut d’abord assistant, puis, chargé de cours à la Faculté des sciences économiques, Université Lyon 2, ses principaux cours sont :Economie du travail, Economie publique, Grands problèmes économiques, Mathématiques et statistiques appliquées à l'économie.
Depuis 1988, le docteur est élu maître de conférences à l'Université Pierre Mendès France de Grenoble,faculté des sciences économiques.
En 1989, secondé par Abdelmalki, il met à jour « l’observé statistique sens et limites de la connaissance statistique dans les pays développés et en développement ».
Trois ans plus tard, il publie « Monnaies et Finance », et  « la cité des chiffres ».
Il est nommé, en 1994, Docteur habilité à diriger des recherches, à la faculté des sciences économiques,Université de Lyon 2, sous le thème « les statistiques et la réalité économique ».
En 1995, il publie la deuxième édition de Monnaie et finance, et en en 97 il publie « Crise et puissance ».
En 1999, il publie la troisième édition de Monnaie et finance, et « Problématique externe de l'euro », paru en novembre.
Actuellement, Jean-Louis contribue à des Activités pédagogiques telles que le Doctoratd'économie européenne, le DEA d'études européennes, la maîtrise de science économique sous le thème de la « Politique économique en UEM » et le Deug de sciences économiques :Economie monétaire et financière. Il assure également la direction de recherches de quelques séminaires notamment sur l’Union économique et monétaire et cohésion

Introduction

L’étude de la politique monétaire au seinde la zone euro est d’une importance cruciale, elle constitue le cœur même de l’intégrité européenne.
Aussi, parce que la politique monétaire est devenue un vecteur d'intervention économique privilégié dans l'Euroland, son usage a été dès le départ l'objet d'une attention soutenue de la part des économistes européens.
Besson n’en a pas fait l’exception. Ainsi il se proposa de traiter dans sonouvrage intitulé « marché, banques et politique monétaire en Europe »la problématique relative à la politique monétaire européenne. il traite dans un premier chapitre les stratégies de la politique monétaire de la BCE. Le second chapitre examine les moyens d’action de la banque centrale et le dispositif opérationnel de la BCE pour enfin pouvoir examiner dans un troisième chapitre les résultats dela politique monétaire et juger ainsi de son efficacité.
En guise de conclusion, besson a choisi de discuter des perspectives de l’élargissement de l’union monétaire.

Stratégie de la BCE

L’objectif de la BCE tel que souligné dans le traité de Maastricht est de maintenir la stabilité des prix.
Le SEBC a ainsi défini la stabilité des prix comme une progression sur un an de, l’indice des prixà la consommation inférieur à 2% dans la zone euro, la stabilité des prix devant être maintenue à moyen terme.
Parallèlement, le traité ajoute que le SEBC peut apporter son soutien aux objectifs de la communauté, à savoir la croissance durable et le plein emploi.
Se pose alors le problème de donner à la BCE plusieurs missions non hiérarchisées. Toutefois, il y a lieu de noter qu’une banquecentrale pourvue de plusieurs missions non hiérarchisés devient indépendante en matière d’objectif, ; l’indépendance signifie que le gouvernement ne peut pas modifier son objectif ni de limiter sa conduite.
Par ailleurs, la définition de la stabilité des prix comporte un certain nombre de caractéristiques notables.
En effet, elle identifie un indice des prix à la consommation harmonisé. Cet...
tracking img