Politique suisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Le civisme

La Confédération Suisse est un Etat fédéral depuis 1848, formée de 26 cantons de presque 2750 communes. Il y a 4 langues et cultures nationales Nation volontariste : Volonté de vivre ensemble.
-------------------------------------------------
Le pouvoir politique suprême appartient au peuple.
La structure de l’Etat suisse estfédéraliste : les compétences sont réparties entre l’Etat fédéral et les Etats membres ou Etats fédérés (cantons). Cette répartition est décidée conjointement par la Confédération et les cantons selon la règle de la majorité.

3 niveaux politiques :
Confédération
Cantons
Communes

La Confédération comprend trois pouvoirs :
1. L’Exécutif (Conseil fédéral)
Le gouvernement de laConfédération suisse est formé de 7 membres du Conseil fédéral, élus pour 4 ans par l’Assemblée fédérale. Le président de la Confédération est élu chaque fois pour un an.
Le Conseil fédéral tient en général 1 séance ordinaire/semaine. Il est amené à prendre des décisions concernant 2000 à 2500 objets par an. A ces séances s’ajoutent chaque année des séances spéciales consacrées à l’examen dethèmes complexes et importants. Ces séances sont présidées par le président de la Confédération et s’il est absent c’est le vice-président.
C’est les départements et la Chancellerie fédérale qui préparent les dossiers mais c’est le Conseil fédéral qui prend toutes les décisions. Le Chancelier, qui prend part aux réunions hebdomadaires du cabinet avec un rôle de consultation, est parfois appelé demanière officieuse «le huitième conseiller fédéral».
Chaque conseiller fédéral y compris le président dispose d’une voix soumis au principe de collégialité. Le chancelier quant à lui, a le droit de prendre la parole et de faire des propositions mais ne peut pas prendre part aux décisions.
En tant qu’autorité suprême de direction et d’exécution, le Conseil fédéral dirige l’activitégouvernementale au niveau fédéral.

Il a les charges suivantes :
* Évaluer la situation en fonction de l’évolution de l’Etat et de la société et des évènements survenant tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.
* Définir les objectifs fondamentaux de l’activité de l’Etat et déterminer les moyens nécessaires pour leur mise en œuvre.
* Planifier, coordonner et mettre en œuvre la politiquegouvernementale.
* Représenter la Confédération à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
* Surveiller l’Administration fédérale et veiller à sa capacité de fournir les prestations requises.
* Participe à l’établissement du droit, il élabore les lois.
* Propose le budget et le compte d’Etat.
* Chargé de veiller à l’exécution des lois fédérales et des jugements du Tribunal fédéral.Chaque membre du Conseil fédéral dirige en qualité de chef de département l’un des sept départements de l’Administration fédérale. Ces départements peuvent être subdivisés en groupements (Groupement pour la science et la recherche par ex). Le troisième niveau du département est formé par les offices fédéraux. Chaque office fédéral est dirigé par un directeur ou une directrice. Les offices peuvents’articuler en divisions, sections et services.

Composition du Conseil fédéral en 2011, de gauche à droite : Johann Schneider-Ammann, Didier Burkhalter, Doris Leuthard, Micheline Calmy-Rey (présidente 2011), Eveline Widmer-Schlumpf (vice-présidente 2011), Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga et Corina Casanova (chancelière fédérale).
Rôles :
* Le département fédéral des affaires étrangères(DFAE) présidé par Micheline Calmy-Rey
* Le département fédéral de l’intérieur (DI) présidé par Didier Burkhalter
* Le département fédéral de justice et police (DFJP) présidé par Simonetta Sommaruga
* Le département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) présidé par Ueli Maurer
* Le département fédéral des finances (DFF) présidé par Eveline...
tracking img