Politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (460 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Coupée en deux depuis dix ans, la Côte d'Ivoire s'est réveillée avec deux présidents, dimanche 5 décembre. La veille, le président sortant Laurent Gbagbo et son adversaire Alassane Ouattara ontchacun revendiqué la victoire et prêté serment. Jeudi, la commission électorale avait donné Ouattara vainqueur avec 54,1 % des voix contre 45,9 % à Gbagbo. Quelques heures plus tard, le Conseilconstitutionnel invalidait ce résultat et donnait Gbagbo vainqueur avec plus de 51,45 % des voix.
On se retrouve dans une situation avec deux chefs d'Etat, qui ont chacun prêté serment. Sauf que dans le casprésent, la validité de l'élection de Laurent Gbagbo est extrêmement faible. Le Conseil constitutionnel, qui a renversé le résultat de l'élection pour donner Laurent Gbagbo vainqueur, n'a pas fournid'argumentaire correspondant aux faits de faire passer le score de Laurent Gbagbo de 45 % des voix [selon les résultats de la commission électorale] à 51 %.
Laurent gbagbo a le soutien de l’armée etseuls deux pays étaient représentés à sa prestation de serment : l'Angola et le Liban Le soutien de la communauté internationale et de l'Union africaine à Alassane Ouattara est logique. L'écart de voixest tel [54,1 % pour Ouattara contre 45,9 % pour Gbagbo] qu'il n'y a aucun débat possible sur la validité de l'élection de Ouattara.
On note que le pays est coupé en deux. L'ex-rebellion du nord dupays, les "Forces nouvelles" du premier minitre Guillaume Soro [qui a reconnu la victoire de Ouattara] peuvent intervenir à tout moment. On peut donc craindre des affrontements entre les forces arméesdu nord et du sud, que la communauté internationale tente justement d'éviter depuis bientôt dix ans. L'armée seule n'est pas en mesure de maintenir Gbagbo au pouvoir.
De cette décision, Gbagbo atenté un coup de force en prêtant serment, auquel Ouattara a répondu par un autre coup de force en prêtant serment à son tour pour ne pas se laisser distancer.
Côte d'Ivoire : l'Union africaine tente...
tracking img