Politique

Pages: 5 (1122 mots) Publié le: 26 novembre 2012
D'emblée, on peut affirmer que la HCC est à l'origine des problèmes politico-constitutionnelle que Madagascar connaît actuellement. Il y a au sein de cette institution certains membres, au nombre de trois, quasiment inamovibles qui y siègent depuis 1992, parmi eux l'actuel Président.

En effet, le renversement du Président Zafy Albert a été le fruit d'un complot bien organisé destiné à porterau pouvoir M. Ratsirahonana qui, rappelons-le, était l'ancien Président même de la Haute institution.

En 2001-2002, ce sont ces hauts responsables eux-mêmes qui avaient organisé les fraudes électorales à l'origine de la crise opposant les Présidents Ratsiraka et Ravalomanana.

Ensuite, ces hauts magistrats, sous la conduite de l'actuel Président, ont procédé à la proclamation des résultats età l'investiture du Président Ravalomanana, le 22/02/2002. Après quoi, M. Rajaonarivony est devenu Président de la HCC.

Lors des législatives de 2006, la HCC avait ordonné la tenue de nouveaux scrutins, dans des conditions assez floues, dans les circonscriptions de Mananara-Nord et Maintirano car Zakahely Boniface et Voninahitsy Jean-Eugène l'avaient « dérangé ». Les résultats du premier scrutinfurent confirmés.

La HCC provoque le désordre, elle ne fait que diviser et attiser la haine entre les Malagasy.

Le 17 mars 2009, vers 19h, deux des hauts magistrats cités plus haut se rendent au domicile de Andry Rajoelina. Dès le lendemain, ils sortent l’Arrêt qui accorde les pleins pouvoirs à ce dernier en tant que Chef de la Transition et ce, au mépris de la loi qui permet à la HCC dedisposer d'un certain délai pour analyser la situation avant de prendre une décision définitive.

De plus, la HCC, en parfaite connaissance de cause, a délibérément accepté qu'un non-élu, Andry Rajoelina, porte l'écharpe du pouvoir suprême et prête serment.

Lorsque Andry Rajoelina dissout les deux chambres élues du Parlement (Assemblée Nationale et Sénat), la HCC n'a pas cherché à l’empêcher. Enfait, Rajoelina a donné l'assurance aux trois hauts magistrats de pouvoir rester à leurs postes jusqu'à la fin de la Transition, tel est l’accord secret à Ambatobe (domicile de Andry Rajoelina).

L’attitude partisane de la HCC pose problème. Lorsque la situation se présente négativement pour la personne qu'elle soutient, la HCC s'esquive en prétextant son incompétence. Et, au contraire, ellen'hésite point à prendre une décision, abusive ou inopportune soit-elle, pour favoriser son allié.

Au moment où certains de ses membres sont injustement jetés en prison, la HCC a brillé par son silence, elle n'a pas daigné à réagir. La Haute institution, sous la coupe de ces trois hauts magistrats, a sacrifié l’intérêt national et la vérité au profit de l’intérêt personnel.

La seule et uniquemotivation des ces personnes est l'argent et nullement le sentiment patriotique, contrairement aux autres membres abusivement emprisonnés en faveur desquels le tribunal a pourtant prononcé la relaxe. C'est la preuve que la vérité et la loyauté ont triomphé.

Lors du dernier référendum (Novembre 2010) sur la Constitution, la HCC n’a émis aucune objection malgré les graves irrégularitésflagrantes constatées. Les simples cartes de la commune (sans la photo du titulaire) furent acceptées à la place de la carte d'identité nationale (le jour du vote). Des plaintes et requêtes furent déposées mais considérées comme irrecevables, malgré les avis critiques du KMF/CNOE. Ce dernier avait noté que c'étaient les pires consultations populaires que Madagascar ait connu. La CENI avait approuvé lesrésultats.

Lors d'une rencontre entre les partis politiques à Ivato, la HCC était présente, sans tenir compte du caractère d'impartialité que devrait adopter cette institution.

Quand la Feuille de Route fut signée, la HCC n'était pas sollicitée, aucun rôle donc, même minime. On se demande alors, pourquoi cette institution reste une référence alors qu'elle n'est d'aucune utilité réelle. Nul...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Politique
  • Politique
  • Politique
  • politique
  • la politique
  • Politique
  • Politique
  • Politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !