Politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Élection présidentielle en France
|
* |
|
L'élection présidentielle en France détermine la personne qui sera désignée président de la République pour un mandat de cinq ans contre sept auparavant. Ce mandat est souvent appelé quinquennat depuis 2002. Auparavant, il s'agissait d'un septennat, c'est-à-dire un mandat de sept ans. Le premier président français fut Louis-NapoléonBonaparte et fut le plus jeune président français (40 ans).
L'élection de 2002 s'est tenue les 21 avril et 5 mai 2002 ; celle de 2007 les 22 avril et 6 mai 2007. Sous la cinquième république, et jusqu'à la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, il n'y avait pas de limite au nombre de mandats que peut effectuer consécutivement un président de la république. L'article 6 de la Constitution précisedésormais que le mandat ne peut être renouvelé qu'une fois consécutivement.
Déroulement du vote
Le déroulement de l'élection présidentielle est fixé par les articles 6, 7 et 58 de la constitution française.
Depuis le référendum de 1962, le scrutin présidentiel se déroule au suffrage universel uninominal direct. Si un candidat obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (la moitié de cessuffrages plus une voix) au premier tour, il est élu. Dans le cas contraire, un second tour est organisé pour départager les deux candidats qui ont obtenu les meilleurs résultats au premier tour. Là, le candidat qui obtient la majorité simple est élu.
Dans la pratique, un deuxième tour de scrutin a toujours été nécessaire, aucun candidat n'ayant jamais dépassé 50% des suffrages exprimés aupremier tour (Charles de Gaulle a obtenu 44,6% lors de l'élection de 1965, le maximum rencontré jusqu'à aujourd'hui).
Les résultats du scrutin sont proclamés par le Conseil constitutionnel qui a également la charge de veiller à la régularité de l'élection.

Électeurs

Recto d'une carte électorale de 2007
Verso d'une carte électorale de 2007
Le scrutin présidentiel est ouvert à tous lesélecteurs des scrutins nationaux, c'est-à-dire à toute personne :
* âgée de 18 ans ou plus au jour de l'élection ;
* de nationalité française ;
* qui jouit de ses droits civils et politiques ;
* inscrite sur les listes électorales.

Candidats
Pour se présenter, le candidat à la présidence de la République doit :
* ne pas être privé de ses droits civiques concernant l'éligibilité ;* avoir au minimum 23 ans ;
* être inscrit sur les listes électorales ;
* recueillir au moins 500 « parrainages » d'élus (voir section suivante).

Présentations de candidats
Les élus qui peuvent « parrainer » un candidat sont :
* les députés et les sénateurs,
* les maires (maires délégués des communes associées, maires des arrondissements de Lyon et de Marseille),
* lesmembres élus de l'Assemblée des Français de l'étranger,
* les présidents des organes délibérants des communautés urbaines, des communautés d'agglomération et des communautés de communes,
* les conseillers généraux des départements, de Mayotte, de Saint-Pierre-et-Miquelon et du conseil de Paris,
* les conseillers régionaux,
* les membres élus de l'assemblée de Corse, de l'assembléede la Polynésie française, du congrès et des assemblées de province de la Nouvelle-Calédonie et de l'Assemblée territoriale de Wallis-et-Futuna,
* le président de la Polynésie française et le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie,
* les membres du Parlement européen élus en France et ressortissants français.
Le nombre de signataires potentiels est d'environ 45 000 personnesdont plus de 36 000 maires.
Ces parrainages doivent venir d'au moins trente départements ou collectivités d'outre-mer différents (les représentants des Français de l'étranger et des élus du Parlement européen étant comptabilisés dans deux « départements » fictifs à part entière), sans que plus d'un dixième d'entre eux soit issu du même département ou de la même collectivité d'outre-mer.
Un élu...
tracking img