Politiques publiques pdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 122 (30493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Politiques Publiques
Introduction
I/ L’ANALYSE DES POLITIQUES PUBLIQUES
1. Origine et développement de la discipline
Elle est issue de différentes réflexions sur l’Etat, mais aussi de l’existence de savoir pratique sur le fonctionnement de l’Etat et de l’administration qui apparaissent au XVIIème et XVIIIème s. en France et en Allemagne. a) Des sciences « camérales » à l’analyse despolitiques publiques : Différents objectifs : -faire l’état du droit applicable -Descriptions des administrations (savoir descriptif) -Volonté de développer l’administration pour en avoir une bonne gestion, et améliorer le fonctionnement de la bureaucratie. Ex. Au 17ème et 18ème s. les traités de police (organisation rationnelle du gouvernement) sont le résultat de ces études. Mais d’autres résultats,comme les sciences camérales (=analyse de la structure collégiale de l’administration au 17 et 18ème s.) qui se développe en Allemagne. Au 19ème ces savoirs se structurent et deviennent la science administrative avec pour objectif : -De décrire l’administration -D’améliorer les pratiques administratives (l’Etat doit réaliser le bien-être de la société, et doit se doter de bons moyens pour ça). b)Une sociologie de l’action publique Fin 19ème s., la science administrative décline au profit du droit administratif : la connaissance de l’administration devient juridique et tourne autour de la jurisprudence. De +, développement de la sociologie dont l’Etat devient un objet d’analyse. Le vrai démarrage des Politiques Publiques (PP) se fait aux EU au début du 20ème s., car l’Etat fédéral y estcritiqué : ses compétences se sont beaucoup accrues au 19ème s. D’où le besoin d’analyse et de connaissance dans le but d’une bonne administration, c'est à dire : -une administration efficace, adapter pour régler les problèmes sociaux -responsive : tourner vers le bien-être des citoyens. Se développe alors une discipline appelée « Administration Public » sous l’influence de W.Wilson (futurprésident). Sous Kennedy, 2ème phase : importance de l’apparition des PP pour une raison objective : arrivée d’experts dans l’administration fédérale de Kennedy (il est le premier à convoquer des sociologues, des urbanistes… pour l’aider à régler les « derniers » problèmes principaux de la société US). On assiste bien à une volonté de rationaliser l’action de l’Etat, de développer une expertise quipermette aux décideurs de répondre à façon efficace et adéquate à un problème qui se pose. Ce mouvement survivra à JFK, comme l’indique le projet « big society » de Johnson.

2002

1

La volonté de rationalisation passe par la création d’outils de réflexion et de décision : le Planning and Programming Budgeting System (PPBS). C’est un programme de planification budgétaire chargé de définir lesobjectifs de l’action publique, d’établir des rapports coûts/ bénéfices dans les actions employées. Ex : utilisé lors de la guerre du ViêtNam pour rationaliser les opérations des hommes sur le terrain, d’un point de vue financier. L’analyse des PP aide les gouvernements dans leur décision. Ex : dans certaines villes US, à l’époque, des décisions différentes étaient prises selon les quartiers, puiscelle qui paraissait la plus efficace était étendue à toute la ville. Ce qui est caractéristique de cette époque, c’est le climat optimiste, d’extension des capacités de l’Etat (même aux EU) : l’Etat est conçu comme l’organe rationnel, qui régule. L’analyse des PP, c donc d’abord de l’expertise. Dans les 70’s, l’analyse des PP apparaît comme elle est conçue aujourd’hui, comme une discipline dessciences politiques, et le basculement est dû à 3 séries de facteurs : -raisons pratiques : dispositif de mise en place dans les 60’s sont coûteux et ne donne pas réellement satisfaction (ex : le PPBS)+ critique de la planification à la française (trop coûteux et pas assez efficace). De +, les chocs pétroliers empêchent l’utilisation de ces outils, car les conséquences de la crise sont assez...
tracking img