Pollution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les techniques de dépollution : traitement des eaux et sols pollués
Plusieurs critères peuvent être utilisés pour classer les différents traitements Selon la localisation du traitement - Sans excavation de la terre (Traitement In Situ) Il faut créer des points d’accès à la pollution par installation de puits, aiguille, fosses,…afin de provoquer une circulation forcée de fluides dans le milieu.On utilise le pompage d’eau ou d’air ou l’injection d’eau, d’air ou de produits (ré) actifs. Ces injections ou pompages sont ponctuels, ce qui induit presque toujours une hétérogénéité dans l’intensité de la dépollution. Le résultat n’est pas homogène. L’efficacité du traitement ne peut être appréciée qu’indirectement par des prélèvements ou mesures ponctuelles. Ces techniques de traitement in situsont l’extraction sous vide, le bioventing, le spaging, le pompage écrémage, le confinement, l’extraction triple phase en réseaux séparés et les barrières réactives in situ. - Excavation des terres (Traitement On Site) L’excavation des terres permet de reconnaître les zones polluées et de les excaver. Le stockage et le traitement sur place permettent la réutilisation sur site des terresdépolluées. Le traitement est limité à la terre, l’eau n’étant pas réhabilitée. L’excavation permet le contrôle du traitement dans le volume de la terre en terme de conditions physique, chimique et biologique. Par des prélèvements en cours de traitement il est possible de suivre l’évolution de ce dernier, mesurer l’écart avec la situation initiale et surtout avec l’objectif. - Excavation et transport vers uncentre de traitement (Traitement Off Site) L’excavation des terres permet de reconnaître les zones polluées et de les excaver. Les terres polluées sont transportées vers un centre spécialisé. Le traitement est limité à la terre, l’eau n’étant pas réhabilitée. L’excavation permet le contrôle du traitement dans le volume de la terre en terme de conditions physique, chimique et biologique. Par desprélèvements en cours de traitement il est possible de suivre l’évolution de ce dernier, mesurer l’écart avec la situation initiale et surtout avec l’objectif. Les techniques e traitement « off site » sont la désorption thermique, le lavage des sols, le biotraitement et le stockage.

Selon l’objet traité et la méthode NAPPE Traitements physiques Pompage traitement Ecrémage ETP Traitementschimiques Barrières réactives Oxydation in situ

SOL

Traitements biologiques Biospaging Barrières biologiques Atténuation naturelle Venting Traitements biologiques Bioventing Biotertres, biocentres Andains Landfarming Phytoremédiation Désorption thermique Traitements par lavage Lavage par solvant Lavage à l’eau/ Tri granulométrique Confinement Stockage profond Confinement stabilisation OS DéchargesTECHNIQUES UTILISEES POUR LA DEPOLLUTION DES SOLS. Bioventing: Le but est de stimuler in situ la biodégradation des polluants piégés dans la ZNS du sol. Il s’agit d’une oxydation biologique. Elle nécessite des conditions aérobies. Le polluant constitue la source de carbone qui est oxydé par les microorganismes pour leur fournir de l’énergie. Le développement, la croissance et la multiplicationmicrobienne sont limités par l’azote (faim d’azote) pour l’élaboration des protéines microbiennes. Il convient d’apporter de l’azote. L’avancement du processus est suivi par la mesure de la respiration microbienne (production de CO2). CnH2m + (n+m/2) O2 = n CO2 + m H2O Biotertres et biopiles: Le sol pollué est excavé et mis en tas. On ajoute les nutriments (azote en particulier) pour stimulerl’activité et la croissance microbienne et on contrôle l’oxygénation par un réseau d’aération forcée (injection d’air par des tubes perforés) et extraction par réseau de tubes avec reliés à une pompe (vide). Le tas est isolé de l’extérieur par une enveloppe constituée de film de PEHD situé au dessus et sous le tas. Andains: Le sol pollué est excavé et mie en tas. On ajoute les nutriments (azote...
tracking img