Ponge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (567 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Anthologie : Le parti pris des choses
(Francis Ponge)

Poèmes choisis : La Cigarette
Le plaisir de la porte


Question : Comment le poète parvient-il à réduire l’opacité des choses ?Comment poétise-t-il l’objet ?
La Cigarette

Rendons d'abord l'atmosphère à la fois brumeuse et sèche, échevelée, où la cigarette est toujours posée de travers depuis que continûment elle la crée.Puis sa personne: une petite torche beaucoup moins lumineuse que parfumée, d'où se détachent et choient selon un rythme à déterminer un nombre calculable de petites masses de cendres.
Sa passionenfin: ce bouton embrasé, desquamant en pellicules argentées, qu'un manchon immédiat formé des plus récentes entoure.

Développement :
Ce poème est formé de trois blocs typographiques. Dans lepremier, il est question de la fumée libérée par la cigarette. Les adjectifs « brumeuse » et « sèche » qui désigne la fumée montre le désagrément que la cigarette peu apporter à l’entourage. Ensuite lemot « échevelée » permet de comparer la fumée à une chevelure en bataille, ce qui ramène à une personnification de la cigarette. A la fin du bloc typographique, le verbe « crée » ramène a rendre lacigarette humaine, car créer est quelque chose que seul un humain puisse faire.
Dans le second bloc typographique, il est question de la cendre qui se trouve au bout de la cigarette. Elle est dite« parfumée » cette adjectif est plutôt positif, pourtant la cigarette n’a pas une odeur agréable. Ponge veut donner une bonne image de la cigarette.

Le plaisir de la porte

Les rois ne touchent pasaux portes.
Ils ne connaissent pas ce bonheur : pousser devant soi avec douceur ou rudesse l'un de ces grands panneaux familiers, se retourner vers lui pour le remettre en place, — tenir dans ses brasune porte.
... Le bonheur d'empoigner au ventre par son nœud de porcelaine l'un de ces hauts obstacles d'une pièce; ce corps à corps rapide par lequel un instant la marche retenue, l'œil s'ouvre...
tracking img