Pont transbordeur de nantes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au début du 18 eme siècles, Nantes est le premier port de France en relation avec le nouveau monde. La ville entretient alors des relations active avec l’Allemagne, l’angleterre, l’Irlande, la suède, le danemark, le Portugal..

A la fin du 19 eme siècle, Nantes est un port fluviale dont les parties les plus animées sont le canal Saint-Félix, le bras de la madeleine et l’erdre canalisée,départ du canal de Nantes à Brest d’un intérêt plus militaire que commercial.
En aval, entre les faubourgs de trentemoult et de chantenay, la Loire est bien accessible au trafic venu de la mer, mais alors que la calaison des bateaux au long cours augmente, Nantes subit la conséquence très facheuse d’avoir un port en rivière dont la profondeur ne dépasse pas 4 mètres en basses eaux : lestransatlantiques, liens indispensables entre l’europe et l’amérique, ne peuvent arriver jusqu’à ses quais. Même les paquebots ordinaires et les navires de fort tonnage éprouvent parfois certaines difficultés certaine difficultés pour accoster à Paimboeuf… et Saint Nazaire devient la tête de la navigation de la Loire.

Nantes doit donc se transformer, la ville conserve toujours une supériorité marquée par lesgrandes opérations commerciales, et reste la ville des armateurs, de gens d’affaires, des constructeurs et des manufacturiers. Ses chantiers de construction de navires se développent sur l’ancienne île Videment, maintenant appelé île de Nantes, et ses conserveries sont en pleine activité. Nantes se développe donc considérablemnt et agrandit ses quais, installe des lignes de tramway etférroviaires sur le quai de la Fosse, aménage la gare de l’état inaugurée en 1887.

Mais pour tous les ouviers des chantiers navals en pleine expansion qui doivent passer de la rive droite du fleuve à la rive gauche, il manque une communication directe entre le port commercial du quai de la Fosse, et le port industriel de la Prairie au Duc.

Vidéo de baptiste han ! et c’est quoi sa mamie ?
Attend jevais vais continuer…

La municipalité accorde alors le droit a Ferdinand Arnodin de construire son pont a transbordeur : je vais te lire comment il décrivait son œuvre « dans ses grandes lignes, le pont à transbordeur consiste en un tablier suspendu au-dessus du fleuve, à une hauteur telle que les navires puissent passer dessous, toutes voiles dehors et à toute allure.
Ce tablier n’a pourmission que de porter des rails sur lesquels roulent des galets en nombre suffisant pour porter une plate-forme pendue en dessous par des cables dont la longueur est réglée de telle sorte que cette plate-forme accoste de niveau avec les quais sur chaque rive.
Cette plate-forme comporte une voie charretière pour les voitures, bordée de chaque côté d’un trottoir avec un banc pour les piétons. »

Puisla construction debuttat : les travaux de fondations commencent le 16 février 1902 sur le quai de la Fosse. La construction de chacun des pylônes, dont la hauteur totale n’a pas moins de 75,65 m du niveau du quai et auquel viennent se fixer les câbles de suspension est élévé a l’aide d’une grue électrique inventée par ferdiand Arnodin. Chacun des pylônes a été précédemment monté a l’usine dechâteauneuf-sur-Loire, de façon qu’il ne puisse y avoir, à nantes, ni imprévu, ni fausse manœuvre.
Toutes les pièces arrivent à pied d’œuvre sur des voies férrées qui suivent qui suivent le quai de la Fosse. Puis vien ensuite le tablier, il est constitué par des panneaux dont la longueur moyenne est de 8 mètres. La travée centrale, parabolique et rigide, a une longueur de 34 m et son poid atteint 46000 Kg. Cette pièce est d’abord assemblée et rivée sur trois chalant . Elle est ensuite hissée et installé à 50 mètre au dessus des hauts.
Huits escaliers en zig zag, avec paliers sont installés. Il permettent l’accès au tablier sur lequel courent deux passerelles de 1,2 mde large, une de chaque coté de l’axe du pont ou les promeneurs pourront y admirer la vue. La nacelle y est enfin...
tracking img