Popol wuh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Popol Vuh
  est la « Bible »
  des Anciens
  Mayas-Quichés.

  Comme d'autres Bibles,
  il décrit la création,
  les catastrophes, et
  la renaissance du Monde | |Le Popol Vuh est le Livre Sacré des Anciens Mayas-Quichés. Comme la Bible (ou la Torah), ce Livre Sacré décrit la création du Monde. Comme l'Ancien Testament, il parle d'un Paradis Perdu et de la Connaissance dont l'humanitéfut exclue. Il fait aussi, comme la Bible (ou la Torah), un récit très précis d'une grande catastrophe, analogue au Déluge, et qui serait survenue sur la Terre à l'époque des anciens Mayas. Enfin, comme le Livre des Morts et les Textes des Pyramides de l'Egypte antique, il explique la réincarnation des morts en étoiles.
Le Popol Vuh est un document très important tant sur le plan historique,que littéraire et religieux. Il peut être considéré comme la Bible du peuple Maya-Quiché, un groupe ethnique comprenant le Guatemala, le Mexique méridional, et le Yucatan. Avant Christophe Colomb, ce peuple fut parmi les plus civilisés du Nouveau Monde. Le Popol Vuh serait donc une véritable bouée jetée dans la mer de l'Histoire par un érudit inconnu, au moment de la Conquête Espagnole qui asystématiquement détruit tous les documents de ce peuple au 16ème siècle.
|Comparaison de deux récits antiques de la Création du Monde |

Comme la Torah (ou la Bible issue de la Torah), le Popol Vuh raconte la création du Monde. Les deux récits, comparés ci-dessous, font une description étrangement semblable de la« formation » de la Terre, mais celle du Popol Vuh paraît plus poétique que celle de la Torah. Dans les deux cas, les textes parlent d'un « groupe de Créateurs » et non d'un Créateur unique: ce sont les Élohîms dans la Torah, et le Créateur, le Fabricant, Tepeu, Gucumatz, les Grands Ancêtres dans le Popol Vuh.
|POPOL VUH |TORAH|
|(Livre Sacré des Anciens Mayas-Quichés) |(Genèse, Traduction littérale) |
|L1:C1:P1 - Voici le récit du moment où tout était en suspens, tout |1:1 - Un jour, les Élohîms créèrent les cieux et la Terre. |
|n'était que calme et silence; tout était immobile, tout était|1:2 - Mais cette Terre était informe et déserte, et il y avait |
|tranquille et l'immensité du ciel était vide. |l'obscurité sur le lieu du chaos, et le souffle des Élohîms planait |
|L1:C1:P3 - La surface du sol n'était pas apparue. Il n'y avait que la|au dessus des eaux. |
|mer calme et l'immensité du ciel.|PREMIER JOUR. |
|L1:C1:P6 - Seuls le Créateur, le Fabricant, Tepeu, Gucumatz, les |1:3 - Alors les Élohîms dirent : Qu'il y ait la lumière! Il y eut la |
|Grands Ancêtres étaient dans les eaux, entourés de lumière. Ils |lumière. ||étaient cachés dans le vert et le bleu... Ils étaient par nature de |1:4 - Et les Élohîms considérèrent cette lumière comme bonne et les |
|grands sages et de grands penseurs. Ils étaient le Coeur du Paradis. |Élohîms séparèrent ici cette lumière et ici cette obscurité. |
|L1:C1:P8 - Tandis qu'ils méditaient, il leur paru évident que, |1:5 - Et les Élohîms proclamèrent la lumière jour,et l'obscurité ils|
|lorsque le jour poindrait, l'homme devrait apparaître. Alors ils |l'appelèrent nuit. Et il y eut un soir, et il y eut une aube: Jour |
|planifièrent la création, la croissance des arbres et des fourrés, |premier. |
|l'apparition de la vie, et la création de l'homme. Tout ceci fut |DEUXIEME JOUR....
tracking img