Portrait de jaques lantier - la bete humaine de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacques Lantier est un des personnages principaux de l'œuvre "La Bête Humaine", d'Emile ZOLA. Il constitue un rôle essentiel car c’est lui qui aperçoit le meurtre deGrandmorin.

Jacques Lantier est né en 1844. Il est le fils de Gervaise Macquart et d'Auguste Lantier. C’est à cause de ces derniers, ivrognes, que Jacques a en lui, depuis sanaissance, une folie meurtrière qui se déclenche lorsqu'il se trouve seul en compagnie d'une femme. Ses instincts le pousse, contre sa volonté, à tuer les femmes qui lui cèdent. Pourlui, l'amour « semble ne pouvoir se réaliser pleinement que dans la mort. » Les symptômes lui sont bien connus : il souffre beaucoup car il est à la fois " bête qui chasse": sanspossibilité de contrôle et "bête traquée" : il ne peut que fuir. Mais cette fuite est inutile car il sait qu’il ne pourra pas échapper à sa maladie.

Jacques, dans sa viequotidienne, est initialement célibataire. Il est associé à Pecqueux. Tout les deux travaillent comme mécanicien pour la Compagnie de l’Ouest, sur sa locomotive qu'ils surnomment "LaLison" et qui assure le trajet Paris->Le Havre. Il est un homme travailleur, ponctuel et sympathique.
Jacques et Séverine deviennent amants. Jacques a l'impression d'avoirgagné sur sa passion ravageuse car il ne ressent plus le besoin de tuer lorsqu’il est en la présence de Séverine.
Mais, un soir, alors que Jacques et Séverine attendaient Roubaudpour le tuer, jacques aperçus Sévérine nue. Ses pulsions le reprirent et il tua Séverine d’un coup de couteau dans la gorge.

Jacques sort ensuite avec Philomène, amie dePecqueux. Celui-ci est jaloux, il se révolte : Jacques et Pecqueux se battent à bord de "La Lison" et tombent. Ils meurent écrasés par le train : Jacques est donc mort en 1870
tracking img