Poujadisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche 2 – La IVème République : un régime éphémère (1944 - 1958)
INTRODUCTION
La libération de la France, en 1944, signifie aussi la disparition du régime de Vichy. La majorité des français ne souhaite pas le retour à la IIIème République ; régime associé à la défaite de 1940. Il s’agit donc de mettre en place de nouvelles institutions reflétant l’aspiration générale à davantage de démocratie.Quelles seront les caractéristiques du nouveau régime ? Pourquoi la IVè République n’a-t-elle pas pu s’implanter durablement en France ?

I- La Mise en place de nouvelles institutions. 1) Le gouvernement provisoire de la République francaise (GPRF) Alors que la France est libéré et que le régime de Vichy s’est effondré, il y a nécessité de construire de nouvelles institutions. Dans l’esprit desrésistants, celles-ci doivent traduire la profonde aspiration à la démocratie qui existe dans le pays. D’ailleurs, le droit de vote des femmes est déjà acquis depuis le printemps 44. Afin d’assurer la transition vers cette nouvelle République, d’organiser « l’épuration » des collaborateurs et de lancer la reconstruction du pays, un gouvernement provisoire est instauré en septembre 1944 (GPRF). Ilest présidé par le président Gaulle, chef de la France libre durant la guerre. Quelles sont les forces politiques en présence au sein du GPRF ? Charles de Gaulle doit composer avec les trois différents courants qui ont conduit la Résistance. On parle de « tripartisme » pour évoquer la prédominance de ces partis. Il s’agit des communistes (PCF), des socialistes de la SFIO et du Mouvementrépublicain populaire (MRP), formation plus à droite que les deux partis précédents. Au total, la gauche est majoritaire.

2) de Gaulle contre les partis politiques. Les trois principaux partis se prononcent pour une constitution donnant la prépondérance aux élus du Parlement (pouvoir législatif). De Gaulle, à l’inverse, milite pour un pouvoir exécutif fort. Pour monter son opposition, il démissionne duGPRF en janvier 1946. Au mois de Juin, par le discours de Bayeux, de Gaulle incite une nouvelle fois les électeurs à refuser un projet de constitution qui accorde l’essentiel des pouvoirs à l’Assemblée. Il dénonce alors le « régime des partis » Finalement, les français adoptent, par référendum, le projet des partis en octobre 1946. La IVème République est fondée malgré la volonté de de Gaulle.

3)La constitution de la IVè République. Les institutions de la IVè République installent un régime d’assemblée. En effet, la prépondérance revient au Parlement, composé d’une Assemblée nationale élue au suffrage universel direct et d’un Conseil de la République formé de membres élus par voies indirecte. Le pouvoir exécutif est principalement entre les mais du Président du Conseil, investi parl’Assemblée. Celle-ci peut renverser

www.Fiche-Bac-Histoire.fr

son gouvernement (ensemble des ministres) par le vote d’une motion de censure. Le président de la République, élue par le Parlement, dispose, pour sa part, de pouvoirs restreints. Les premières élections législatives (nov 1946) accordent 28% des voix au PCF, 26% des voix au MRP et 18% à la SFIO. Début 47, le socialiste Vincent Auriolest élu président de la République pour sept ans.

II- La reconstruction économique et sociale 1) Les nationalisations Après la guerre, reconstruire et moderniser la France apparaît comme une tâche urgente. Les trois partis au pouvoir s’entendent sur une action forte de l’Etat dans l’économie et le social. L’énergie, le crédit et les assurances font l’objet de nombreuses nationalisations (EGF,Air France).

2) La planification Sous l’impulsion de Jean Monnet, la planification est mise en place en 1946. Incitative, celle-ci doit coordonner l’action des différents acteurs économiques et sociaux afin de moderniser agriculture, industrie et transports.

3) L’Etat-providence La protection des travailleurs est renforcée par l’intervention de l’Etat. Les comités d’entreprise sont crées...
tracking img