Pour le bac conflit et mobilisation sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 5 : CONFLITS ET MOBILISATION SOCIALE
SECTION 1 : MUTATIONS DU TRAVAIL ET CONFLITS SOCIAUX
NOTIONS ESSENTIELLES DE LA SECTION
Conflit social : Opposition de groupes sociaux au nom de valeurs ou d’intérêts différents visant à modifier le rapport de force existant dans le pouvoir de décision.
Mobilisation collective : Manière dont les différents groupes se regroupent et s’organisentpour parvenir à médiatiser leurs revendications.
Action collective : Action concrète menée par un groupe pour atteindre un objectif.
Grève : Cessation collective et concernée du travail afin d’obtenir la satisfaction de revendications d’ordre professionnels. Le droit de grève a été reconnu en 1864.
Syndicat : Groupement professionnel ayant pour objet la défense des intérêts des salariés. Lessyndicats ont été reconnus par la loi Waldeck-Rousseau.
Institution : élément qui est d’un rôle fondamental dans la société et qui est stable. C’est une organisation très structurée.
Institutionnalisation : Processus par lequel des pratiques ou des relations sont progressivement organisées de façon stable selon les règles de la société.
Plus-value : Différence entre le prix de vente d’un produitcrée un ouvrier et le salaire de celui-ci. Chez Marx cela s’appelle l’exploitation.
Conventions collectives : Accords entre les syndicats des entreprises et entre ceux des patrons qui sont établis par secteur.
Externalisation : utilisation de sous traitants ou d’entreprises de travail temporaire pour réaliser une partie de la production.

I) LES CONFLITS DU TRAVAIL DANS LA SOCIETE INDUSTRIELLEA) LES CARACTERISTIQUES DU CONFLIT DU TRAVAIL
Du 19e siècle aux 70’s on se trouve dans une société industrielle du fait du rôle important du secteur secondaire. Le travail occupe la place majeure dans la vie des individus, les conflits sociaux sont donc essentiellement tournés vers le travail. Les congés payés arrivent tardivement à cette période, 1936, car les conditions de travails sonttrès difficiles (horaires/travail en usine). Avant 1936 les ouvriers n’avaient aucun statut, aucun droit du travail, aucune indemnisation dans le cas d’accident du travail, il n’y avait aucune limite dans le temps de travail. Les premières revendications sont la hausse des salaires, donner plus de droits aux travailleurs, améliorer les conditions de travail et la reconnaissance des syndicats quiarrivera en 1884. Avant cela il y avait de fortes répressions des grèves (notamment en 1831). La grève est un moyen de pression assez efficace, les ouvriers à la fin du 19e siècle voient leur nombre fortement augmenter. Pendant la grève le rapport de force est inversé, et on vit l’action des syndicats s’agrandir au fur et à mesure.

B) L’INSTITUTIONNALISATION DES CONFLITS
1) Les syndicats
Siles syndicats ne sont pas présents il n’y a aucune négociation, les salariés seraient en position de faiblesse. Ils essayent donc de rendre les négociations équilibrées : Aux syndicats des salariés s’ajoutent les syndicats des patrons qui sont le MEDEF (Mouvement des Entrepreneurs de France) et la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles). Les syndicats siègent danscertaines commissions paritaires, comités d’Etats, sécurité sociale. Ils représentent la moitié des juges de prud’hommes. Les gouvernements lors de vote législatif consultent les syndicats dans certains cas (il ya donc une reconnaissance de la part des gouvernements). Ils sont également financés par l’Etat. Les Syndicats sont devenus des éléments stables, structurés et leur institutionnalisation est unprocessus.
2) Le développement du droit du travail
Il y a eu 3 temps majeurs dans l’histoire du salariat :
[1] Le Salariat est vu comme de l’esclavage, situation peu désirée car elle n’est pas assortie de droits.
[2] Les relations employés/employeurs sont dans une relation où il n’y a plus autant de salariat stable : le travail à la journée.
[3] La situation actuelle qui est celle où...
tracking img