Pour une participation active des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1122 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PROBLEMATIQUE
Dès la naissance, l’enfant se situe dans un processus de croissance et de développement extrêmement rapide. A mesure qu’il grandit, l’enfant développe des facultés cognitives, physiques, sociales, émotionnelles et morales, dont l’acquisition influence la communication, le processus décisionnel, l’exercice du jugement, l’enregistrement et l’évaluation des informations,l’autonomie d’action et de décision, l’empathie, la conscience des autres et la prévoyance. Bien que l’être humain continu à se développer sa vie durant, toutes les sociétés reconnaissent une période de l’enfance au cours de laquelle les facultés des enfants sont perçues comme évolutives plutôt qu’accomplies.
L’enfance est perçue de façons extrêmement diverses à travers le monde. Il est impossible de trouverun consensus universel sur ce dont les enfants ont besoin pour un développement optimal, sur les environnements les plus aptes à répondre à ces besoins, et sur la forme et le niveau de protection appropriés à un âge spécifique.
L’enfance est une longue période de dépendance durant laquelle les enfants bénéficient passivement de la protection, de l’éducation, de la sagesse et des conseils desadultes, plutôt qu’ils ne participent et contribuent à leur environnement social.
Il existe des interprétations de l’enfance, en dépit de définitions divergentes dans toutes les sociétés, qui conduisent les adultes à voir les enfants à travers un ensemble d’idées préconçues qui dictent leur conduite à leur égard et leur jugement quant à leurs aptitudes. On a tendance à évaluer les compétences desenfants par rapport à une série de normes fixées par les adultes et à ne pas trouver les enfants à la hauteur au lieu d’apprécier ce qu’ils offrent en tant qu’enfants. Ces préjugés peuvent faire l’effet d’un filtre qui inhibe la faculté ou la volonté des adultes de voir ou d’apprécier ce que font les enfants, et limiter les possibilités de ces derniers d’acquérir les compétences nécessaires etassurer un développement socio-émotionnel équilibré susceptible de les aider à surmonter les obstacles et faire face aux différentes contraintes sociales.
Grâce à la participation active, les enfants développent leur personnalité, leur émotion, leur relation social, leur capacité de comprendre et de transmettre les informations pertinentes, de comprendre les alternatives disponibles, d’exprimer unepréférence, une joie, une peur , d’exposer leurs préoccupations et de poser des questions pertinentes, de penser et de choisir avec une certaine autonomie, en exerçant un choix indépendamment de toute contrainte ou manipulation, et de réfléchir clairement aux questions.
Depuis toujours l’enfant a été considéré comme un membre de la famille dépendant, invisible et passif. Ce n’est que récemmentqu’il/elle est devenu/e un agent  « visible », « actifs » ayant le droit de participer aux décisions les concernant, à la vie sociale, possédant une faculté d’action individuelle, et en mesure d’interpréter et d’influencer leurs propres vies et par ailleurs la tendance s’intensifie de l’écouter et de le respecter. Dialogue, négociation et participation sont passés au premier plan de l’action communepour les enfants.
La participation n’est pas seulement un moyen, pour les enfants, de parvenir à des changements, c’est aussi une occasion de développer le sens de l’autonomie, de l’indépendance, d’une aptitude et d’une résilience sociales majeures.
Cette participation ne limite pas la participation au langage formel ; il y a de nombreuses façons d’exprimer son opinion, notamment les émotions, ledessin, la peinture, le chant et le théâtre.
D’autre part, les parents jouent un rôle de premier plan dans le développement socio-émotionnel de leurs enfants, en leur donnant l’orientation et les conseils nécessaires jusqu’à ce qu’ils puissent assumer eux-mêmes la responsabilité partielle ou totale de l’exercice de leurs droits.
Les parents sont particulièrement bien placés pour mettre...
tracking img