Pourquoi croit-on en dieu ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2306 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 août 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Lecture 3 - Pourquoi croit-on en Dieu ?

Point 1 - La religion soigne toute sorte de troubles

La maladie sont l’un des vicissitudes de la vie terrestre. Elle est inhérente dans le monde où nous habitons. Il paraît que beaucoup de personnes pensent que la prière est une bonne façon de remplacer la médecine ordinaire, élaborée par la science. La croissance en Dieu comme une méthode deguérison est une raison pourquoi les Français pratiquent la religion aujourd’hui. La religion peut aider les gens à résoudre les problèmes dans leurs vies. La religion est une source de confort aussi quand on passe une période difficile, parce que la confiance en une puissance protectrice et bienveillante peut dissiper toutes les craintes.

Point 2 - La religion offre aussi des expériencesémotionnelles

L'idée du Dieu qui répare dans l'autre vie les injustices de ce monde et donne une vie éternelle après la mort est une notion confortable pour quelques personnes. Selon une enquête réalisée par CSA (Conseils-Sondages-Analyses), qui est un institut de sondage d’opinion en France, plus de la moitié des personnes qui participent à l'enquête pensent qu’il y a quelque forme de la “vieéternelle après la morte”. Cette croyance ferme est peut-être pourquoi il y a des gens qui continuent à pratiquer la religion.

Point 3 - La religion définit les moralités.

Une morale est un ensemble de règles auxquelles on doit conformer sa conduite. La religion donne tout le monde un code de conduite et un système de pensé. Ces règles distinguent un mal et un bien, un permis et un interdit. Dieujoue en quelque sorte le rôle du père qui fixe les règles et qui punit. Le croyant est comme un enfant. C’est au croyant de choisir l'éternité au paradis, ou l'éternité au enfer. Le clergé joue le rôle de l'entremetteur. Si le poids du péché est trop dur, une confession, quelques prières et l'absolution permettent au croyant de dormir la conscience tranquille.

Jean-François Dortier

Depuisles études pionnières de William James sur la variété des expériences religieuses, un siècle d'études sur la psychologie des mystiques, les effets psychologiques de la prière ou encore les liens entre religion et bien-être tentent d'expliquer les motifs et effets psychologiques des croyances religieuses.

« Par un beau dimanche matin, ma femme et mes garçons partaient pour l'église àMacclesfield. Je me sentais incapable de les accompagner ? comme si quitter notre colline ensoleillée pour descendre en ville eût été un acte de suicide spirituel. Je ressentais en moi un besoin d'inspiration et d'ouverture.

Je laissai donc ma femme et mes enfants et partis me promener sur la colline avec mon chien. (...) Je marchais depuis plus d'une heure, quand je ressentis tout à coup la merveilleusesensation d'être au paradis. J'éprouvais un profond sentiment de paix, de joie et une intense sérénité, accompagné d'une sensation d'être enveloppé dans un halo de lumière, qui me traversait le corps. »

Pour John Trevor, l'auteur de ces lignes, ce moment de grâce s'apparente à une véritable extase religieuse. Il en fait un des passages clés de son autobiographie, My Quest for God, publiée en1897.

Ce passage a été reproduit par William James dans The Variety of Religious Experience. Dans ce livre pionnier, le psychologue américain cherche à appréhender la psychologie du croyant. Trois idées phare guident son analyse.

Première idée : la religion est avant tout une expérience et non un dogme. Les Eglises tendent à « routiniser » les croyances religieuses à travers des formesd'expression très codifiées : catéchisme, dogme, rites. Or, selon W. James, l'essence de la religion réside d'abord dans l'expression d'une ferveur personnelle. C'est pourquoi il va s'intéresser particulièrement aux convertis, aux mystiques, aux ascètes, extatiques, et autres « born again » qui expriment une foi ardente et spontanée. Ces croyants n'adhèrent pas à la religion par simple conformisme,...
tracking img