Pourquoi désirer l'impossible

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout au long de sa vie, l’homme désire et espère toujours satisfaire ce désir.
Ainsi, Le pourquoi indique que l'on désire nécessairement ce qui est impossible.
« Désirer » est tendre vers un objet que l'on se représente comme source possible de satisfaction ou de plaisir c’est-à-dire que l'objet (ou un sujet, une situation, un état) de désir soit hors d'atteinte donc de nos limites.
D’autrepart, « impossible » est relatif, ce que nous considérons, nous, comme impossible à obtenir (pas dans l'absolu).
Désirer l’impossible serait donc dans la nature de l’homme : le plaisir de désirer en particulier l’inaccessible mais si on parvient malgré tout à l’obtenir, l’impossible deviendrait possible et il n’y aurait alors plus d’intérêt.
N’est-ce pas paradoxal que l’homme destine ses désirs àl’impossible, ce qui ne pourra le satisfaire ou bien est-ce une alternative pour avancer, progresser et repousser ses limites ?
Dans un premier temps, nous étudierons l’improbable objet du désir qu’est l’impossible puis à quoi bon désirer l'impossible s’il entraîne des conséquences malheureuses.

Nous pouvons observer un lien entre désir et impossibilité puisqu’au final il s’agitd’insatisfaction et d’irréalisation. L’impossible serait la source du désir.
Tout d’abord, le désir est souvent opposé au besoin notamment les besoins primaires nécessaires à la survie de l’individu. En effet, désirer serait secondaire et superficiel.
Le désir est aussi le moteur de la volonté qui permet de mettre en pratique les moyens de réaliser le désir (moyens appropriés ou non d'ailleurs). Sansdésir pas de volonté, et sans capacité de volonté, pas de désir.
Lorsque l’on obtient l'objet de son désir par exemple un objet de consommation, le désir commence à disparaître et n'est jamais vraiment atteint ce qui revient à l’impossible. Par ailleurs, tout désir cherche l'impossible puisqu'il y a toujours insatisfaction présente. Le désir est un puissant moteur de l’homme. Ainsi, selon Spinoza,« le Désir est l’essence même de l’homme », c’est sa force d’exister. Mais quel est le moteur du désir ? En regardant le Banquet chez Platon, on se rend compte que c’est le manque qui fonde et structure le désir. C’est parce qu’il y a de l’impossible et donc de manque qu’il y a du désir. Ce moteur est une force vitale aidant à faire avancer et progresser l’homme et on peut donc se demander si celapeut repousser certaines limites et dans le même temps rendre possible l’impossible.

En ce qui concerne l’objet lui-même, l’objet du désir est un objet impossible, un faux objet derrière lequel se cache l’opinion des autres, la gloire, les honneurs.
L’impossible se présente comme un obstacle. Or, l’homme cherche le défi. En affrontant l’impossible, il connaît les limites de ses proprescapacités. Notre insatiabilité nous pousse à désirer l'inaccessible. En effet, l’homme est fasciné par l’impossible qui constitue en quelque sorte un jeu repoussant ses limites. Nous voudrions passer notre désir sur un autre objet pour qu’il continue sans cesse et ainsi de suite, c’est un cercle infini de déceptions et de recherches de perfection. Un désir brûlera continuellement avant d'avoir atteint sonobjectif. En outre, l’impossible est motivant : se fixer un but nous permet d'avancer aussi impossible celui-ci soit-il car la vie n'a pas de sens si on ne se dirige pas vers une direction.
Prenons l’exemple du désir amoureux dans Dom Juan, ce qui l’anime est la conquête amoureuse : il voit une belle jeune fille, il la désire. Il fait donc tout pour la faire tomber amoureuse de lui encontournant les difficultés et une fois le mariage consommé, il se lasse et va à la recherche d’autres femmes en recherchant d’autres challenges.
De plus, enlever l’impossible c’est enlever l’espoir. Or, comme le dit le proverbe : « l’espoir fait vivre ». Par ailleurs, nous avons toujours voulu réaliser nos rêves : l’impossible fait également parti des rêves.
En somme, nous voulons toujours ce que...
tracking img