Pourquoi des pays se developpent-ils et pas d'aures?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4121 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER D’ECONOMIE 

Pourquoi certains pays se développent et d’autres pas ?

*

Sommaire

I. Présentation du thème : questions soulevées

II. Mots-clés et présentations des références
III. Présentation des textes
IV. Synthèse des textes
V. Réflexion personnelle
VI. Annexes

I. Présentation du thèmeAujourd’hui, l’écart se creuse entre les pays qui ont tendance à se développer rapidement et ceux qui restent à la traîne. Les pays africains souffrent particulièrement de ce manque de développement. Cette différence s’explique notamment par plusieurs facteurs. Ils peuvent être d’ordre économique, sociale, démographique, financier ou encore politique…
La transposition du modèle de développementoccidental enferme les pays du Tiers-Monde dans le piège de la dépendance; alors qu’un véritable développement requiert que chaque pays conserve la maîtrise de ses conditions matérielles, de la reproduction de la société et de sa culture.
D’abord, nous avons étudié plusieurs textes concernant le sujet, puis nous avons établie une synthèse afin de comprendre les différentes stratégies adoptées par lespays pour répondre à des questions qui restent souvent en suspend :
Pourquoi certains pays se développent et d’autre pas ? Et quel en est le danger ?

II. Mots clés et présentation des références

Pays développé : pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins vitaux ainsi qu’à un certain confort et à l’éducation.

PMA : faiblesse du PNB par habitant des pays, taux decroissance du PNB égal, prédominance de l’agriculture, dépendance économique vis-à-vis d’un petit nombre de produits d’exportation et espérance de vie très basse.

Division du travail : répartition du travail entre des individus ou des groupes spécialisés dans des activités économiques.

Développement : transformation des structures démographiques, économiques et sociales, qui généralementaccompagne la croissance. C’est un phénomène qualitatif.

Transferts de technologie : ensemble des phénomènes de mobilité internationale du progrès technique. Ils sont recensés dans la balance des paiements.

Croissance ressources

ANNEXE1

En 2005, la Chine est devenue la 4ème puissance mondiale avec un taux de croissance de l’ordre de 10% depuis 20 ans. Elle connaît le développementéconomique le plus rapide du monde. Ses échanges commerciaux se font principalement avec la zone régionale (Japon, Corée), mais aussi de plus en plus avec les Etats-Unis et l’Europe, au niveau des appareils de hautes technologies et électro-ménagés.
Cette forte croissance, qui ne fait que s’accroitre au fil des années, est la résultante de politiques économiques visant à appuyer l’Asieorientale au niveau des marchés internationaux et des échanges.
Afin d’attirer les capitaux étrangers, les gouvernements ont mis en place des zones économiques spécialisées (ZEP) exemptes de taxes et présentes sur tout le littoral. De plus, grâce au libre échange, le produit intérieur brut a été multiplié par quatre depuis 1978. Les entreprises étrangères, qui se sont implantées en Chine surles zones littorales, recrutent un nombre important de main d’œuvre qualifiée. Ce personnel bon marché et non syndiquée attire les entreprises du fait de coûts salariaux plus faibles, et leur permet une plus grande flexibilité de l’emploi qu’elles ne peuvent pas appliquer en occident.

L’Asie orientale est devenue une région motrice de l’économie mondiale mais elle présente des marquesd’instabilités. En effet, il existe des problèmes économiques latents, la crise économique asiatique de 1997 a provoqué une récession brutale en Corée du Sud, en Thaïlande et en Indonésie. Si la croissance est revenue notamment au Japon, (dont 50% des exportations dépendent de la région), il se retrouve concurrencé par les nouveaux pays industrialisés d’Asie (NPIA), après avoir aidé leur...
tracking img