Pourquoi faut il lire 1984 de goerge orwell

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Pourquoi faut-il lire 1984 de George Orwell »

L'œuvre 1984 a été publiée en anglais en 1949 par « Secker and Warburg », Une version française a été traduite en 1950 par Amélie Audiberti et éditée par Gallimard.  George Orwell est né en 1903 aux Indes et mort en 1950 à Londres, le roman 1984 devait s'appeler 1948 mais l'éditeur refusa, il a donc modifié son œuvre en situant l'action en 1984et rendu futuriste son univers pour ne pas choquer et être accepté par son éditeur.

Le roman se déroule dans un Londres que l'on pourrait juger de communiste et totalitaire où la liberté d'expression n'existe plus, tout le monde est surveillé 24h sur 24 grâce à des « télécrans » placés dans la rue et les domiciles, cet appareil permet au « Parti » ( le gouvernement du régime totalitaire ) devoir et entendre chaque habitant, le Parti est représenté par un homme fictif, « Big Brother », des affiches le représentant sont placardées partout dans la ville avec le slogan « BIG BROTHER IS WATCHING YOU ». L'histoire est racontée du point de vue de Winston Smith, un homme d'environ quarante ans haïssant le monde où il vit, haïssant ce « Big Brother » mais trop passif pour agir et tenter quoi quece soit. Cependant Winston fera la rencontre d'une fille n'étant pas formatée par la société ce qui lui redonnera l'envie de vivre et ils tenteront à eux deux de rejoindre une organisation ayant pour but de détruire « Big Brother ».

Ce qui m'a donné envie de lire ce livre est le fait que l'on entend beaucoup parler de ce que le gouvernement nous cache, conspiration, surveillance et contrôledes médias. Sur internet, Google est comme Big Brother, cette société stocke des tonnes de données sur tout vos faits et habitudes d'internautes car ils ont le pouvoir de le faire. Dans 1984 George Orwell imagine déjà des ordinateurs qui vous contrôlent tout le temps placés partout, vos voisins et vos propres enfants ont le devoir de vous dénoncer si vous montrez un quelconque changement dans votremanière de vivre, l'émotion est suspecte il faut toujours être neutre. Si vous ne respectez pas ces règles basiques vous n'irez pas en prison car dans 1984 il n'y a pas de loi, rien n'est illégal, le risque est que vous soyez « vaporisé ». Être vaporisé signifie que l'on vous efface intégralement de la société, le Parti se charge d'effacer toutes traces vous concernant des journaux et des archivescomme si vous n'aviez jamais existé. Winston Smith avait un camarade (il n'y avait pas d'ami tout le monde était camarade où « Brother ») très fidèle au Parti, Syme, son seul défaut était l'intelligence. Il pensait trop et trop bien, il n'en fallait pas plus pour que Syme, bien qu'adorateur de Big Brother soit vaporisé et que tout le monde l'ait oublié le jour suivant. C'était terrible de savoirque l'on pouvait disparaître et être oublié comme si nous n'étions jamais né.

Conspiration, c'est le mot qui m'est venu tout de suite à l'esprit quand j'ai achevé le passage de 1984 sur le livre. Winston finit par rejoindre la fraternité, une organisation secrète contre le Parti, chaque membre devait lire le livre, un ouvrage qui vous expliquait comment fonctionne la société parfaite, commentmanipuler l'homme, une créature si intelligente mais si facilement influençable. Ce livre est divisé en trois chapitres, un pour chaque slogan du Parti: « L'IGNORANCE C'EST LA FORCE », « LA GUERRE C'EST LA PAIX » et « LA LIBERTÉ, C'EST L'ESCLAVAGE ». On y expliquait pourquoi l'homme faisait la guerre, la guerre exploitait les ressources qu'un pays avait en surplus, cela fait tourner l'économie etévite à une société d'avoir trop de confort et d'avoir un peuple d'une seule classe sociale. Car il faut savoir que quelques soit le régime politique ou l'époque, il y a toujours eu trois classe sociale: supérieure, moyenne et inférieur. Si une société ne respectait pas cette structure, elle était voué à l'échec, la révolution ou la destruction. C'est pourquoi il faut des guerres pour maintenir...
tracking img