• Pourquoi le japon est-il en crise dans les années 1990 ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• Pourquoi le Japon est-il en crise dans les années 1990 ?

Le japon a connu dans les années 90, presque 10ans de crises. Les économistes disent : une décennie de croissance perdue.(déflation : baisse du niveau général des prix, impact sur la sphère financière, contraction de la production, de la demande et del’investissement et une hausse du taux de chômage – exemple : crise des années 30 (grande dépression)). Crise provoquée par l’éclatement d’une double bulleentretenue part un endettement massif.
L’indice synthétique de la bourse japonaise a augmenté de 13000 à 50000. Donc à triplé en moins de 4 ans et cette forte hausse a été suivi d’une baissebrutale en 1990. De 1990 à 1992, le niquai, indice synthétique de la bourse, a donc reculé.
De nombreux économistes ont interprétés cette hausse puis baisse comme une bulle spéculative. Hausse des titrespuis baisse brutale -> bulle. Phénomène similaire dans le prix de l’immobilier ou encore le prix de la terre. Ainsi les prix fonciers (terre et logement) ont augmenter à la suite du niquai dans lesannées 80 puis ont chuté très largement depuis 90. Donc bulle boursière et immobilière. Lorsque la bulle explose les agents endettés voit leurs actifs se déprécier (les ménages ayant achetés une maison àcrédit, voit la valeur de leur biens chutés…). Les agents se lancent alors dans une course à liquidité (les agents vendent massivement les titres qu’ils possèdent. Si appartements alors ventesd’appartements). Cette vente à liquidité entrainent une chute des prix. Les agents voient donc la valeur de leur patrimoine diminuer donc ils réduisent leurs consommations : contraction de la demande. Ainsiles entreprises produisent moins tout en essayant dans un premier temps d’écouler leurs stocks. Si cela perdurent, les entreprises font faillites ou bien licencient.
Les agents endettés n’ont...
tracking img