Pourquoi philosophe t-on ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (686 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro : Pourquoi philosophe t-on ?

I)Origine & commencement de la philo : « le Miracle Grec »

Grecs inventent la pensée rationnelle (avant , pensée symbolique, religieuse) . Rationnelle = quiutilise la raison .
La Raison humaine se libère de la tradition & des mythes . Avant , le mythe « bouchait le trou » de l'ignorance, donnait du sens , faisait appel à la croyance, MAIS nesatisfaisait pas l'exigence de vérité , manque d'objectivité (objectivité = qui correspond aux faits) , ne satisfait pas la raison => problème de crédibilité .
Recherche d'une nouvelle forme de vérité : lelogos (faire des liens en parlant de façon ratio). Mythes remplacés par des cosmologies rationnelles (études ratio de l'univers) => recherche de vérité . Celle ci se discute , news sciences (maths :Pythagore, Thalès) , philo etc .. la rhétorique (art de persuader par la parole) aussi . => les transfos mentales s'accompagnent de transfos sociales (plus le pharaon, prêtres qui dirigent) .
Nous devonsbeaucoup aux Grecs (dominent la pensée pendant 2ooo ans) . Ils nous ont appris :
→ l'attitude rhétorique : On constate sans transformer ce que l'on regarde (même chose que quand on fait dela théorie) (new vision nature : devient un monde physique, on veut décrire les espèces & les hommes) .
→ La question ontologique (trouver définition , « qu'est ce que c'est » , lescaractères propres) . Distinguent l'être & le paraître , se méfient des illusions (les choses pas telles qu'elles apparaissent) .
→ Avoir un discours logique : Parler = produire du sens .Puissance du langage (pouvoir de mentir etc ..) . Grecs se demandent comment dire des choses solides. Aristote écrit un traité de la logique . Nécessite de faire un bon usage de la parole (ordre moral) &faire avancer recherche en respectant règles du vrai . Philo (cherche à dire vrai, à démontrer par la raison) différent rhétorique .
→ L'abstraction mathématique : Maths ne dépendent pas de...
tracking img