Pourquoi punit-on ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1729 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR DE PHILOSOPHIE N°3.

Il arrive qu’un enfant soit punit après avoir eu une mauvaise note ou après s’être mal comporté. La punition peut adopter bien des formes. Elle peut être corporelle comme une gifle ou peut consister en une privation telle qu’un dessert ou de la télévision. Les punitions sont des réactions que chacun d’entre nous adoptent et utilisent. Dans ce cas, on peut sedemander pourquoi punit-on.

La punition est-elle une façon d'apprentissage ? Comment les parents, les proches peuvent savoir comment punir un enfant en tort suivant sa faute ?
La punition rend-t-elle justice ? L'ajout d'un tiers rend-t-il réellement la punition neutre ?

Prenons un exemple banal, un enfant joue à la balle et dans son élan sportif, casse un carreau de la fenêtre de lacuisine. Sa mère sort, furieuse, et dans un premier temps confisque la balle et réprimande son enfant par une gifle et par une éventuelle punition. Aucune loi ne prévoit de sanction pour un carreau brisé, la sanction est ici à fixer par les parents. C’est à eux de choisir la punition appropriée. Cette punition peut être de nature bien diverse. L’enfant pourra par exemple être frappé ou privé dedessert ou encore obligé de réparer les dégâts occasionnés. Ici le bambin reçoit une gifle. Mais était-elle nécessaire ? Une punition aurait été amplement suffisante. Mais on ne peut pas considérer que la mère ait agit par vengeance.

Dans ce cas de figure, où le préjudice est bénin, les auteurs de la punition doivent transmettre à travers la sanction, un enseignement, la punition doit êtreutile et non pas exclusivement contraignante dans un désir de vengeance ou d’humiliation. L’enfant qui a cassé le carreau, se verra ainsi peut être privé de balle pendant une semaine et c’est grand amateur de football qu’il va devoir se passer de taper dans la balle. L’enfant réfléchira donc à deux fois avant d’amorcer un tir. Il aura ainsi compris qu’il doit pratiquer son sport dans le respect dumobilier familial sous peine d’être à nouveau privé de balle et peut être pour plus longtemps en cas de récidive. L’enfant a alors acquis une conscience collective. Conscience qui va s’étoffer au fil de vie en tirant des enseignements des épreuves et punitions de la vie. Il aura ainsi le devoir de transmettre cette conscience à la génération futur et ceci en punissant ses enfants lorsque cela seranécessaire.

Admet-on que les parents ne punissent pas leur enfant dans le cas présent. Ce dernier ne comprendra peut-être pas que sa conduite est inadaptée et ne modifiera pas sa conduite lors de la prochaine partie de football. Il deviendra plus dur de lui inculquer la valeur du respect du bien d’autrui ainsi que toutes autres valeurs par la suite. En effet, un enfant n’ayant jamais étédisputé pour une faute ne comprendra pourquoi un beau jour il devrait modifier son comportement qui jusque là n’avait pas dérangé ses parents.

La principale difficulté réside ici à adopter la punition au préjudice. La punition varie selon l’éducation que l’on donne à ses enfants et l’éducation que l’on a eue. Chaque personne réagit différemment selon sa sensibilité, son niveau d’études et selonbien d’autres facteurs telle que les punitions subit soit même. Il faut bien évidement prendre en compte la gravité de l’acte. Un enfant cassant une vitre lors d’un jeu de balle sera punit moins sévèrement qu’un enfant qui repeint délibérément le mur de sa chambre avec ses feutres. Un autre facteur est introduit ici, l’intention. Est-ce que l’enfant a voulu casser cette fenêtre ? Si cela s’avèrevéridique, ses parents adopteront surement une punition plus sévère.

En conclusion on peut dire que la punition est une chose nécessaire. Elle sert de prévention. En effet si on l’est punit dans son enfance et que l’on comprend les mécanismes essentielles de la vie, il n’y a aucune raison d’être punit par l’Etat au cours de sa vie.

La punition peut aussi se matérialiser à une toute...
tracking img