Pourquoi l'homme transforme-t-il la nature ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1112 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 24 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi l’homme transforme-t-il la nature ?

En général lorsqu'on pose la question"pourquoi?" on ne cherche pas seulement une cause expliquant tel ou tel phénomène, telle ou telle action. Une cause répond plutôt à la question "comment?", c'est à dire par quel procédé nous avons obtenu telle conclusion, tel effet précis. Le "pourquoi" en revanche s'adresse davantage à la raison de ce phénomèneou de cette action, c'est à dire encore le sens. Maintenant, le verbe transformer désigne ordinairement un changement de forme, c'est à dire d'apparence. Mais dans de nombreux cas la transformation d'une chose ou d'un être, ne se limite pas à son apparence, elle implique aussi des altérations, des changements de fond, une modification profonde, non perceptible par les sens, non perceptibles àl'oeil nu. Le verbe transformer s'applique ici à la nature et à l'action des êtres humains sur elle. La nature, c'est à dire? L'environnement, le milieu, géographique, climatique, biologique de l'homme, la faune et la flore, les reliefs ou les océans. Mais la nature, c'est également l'homme lui-même. Cependant le sujet porte plutôt à considérer la nature dans le sens particulier de milieu naturel.Ainsi la question pourrait se ramener à la formulation suivante : Pour quelle(s) raison(s) les hommes changent-ils ou modifient-ils leur environnement naturel? Nous pouvons immédiatement répondre à cette question en considérant le fait que cette transformation de la nature est permanente, perpétuelle, peut-être aussi vieille que l'humanité, de sorte que l'homme ne pourrait pas s'en empêcher, de parson essence. L'homme transformerait la nature parce qu'il est essentiellement un technicien, un "homo faber", et par là même, un être voué au travail. D'autant que cette action séculaire de l'homme sur son environnement lui permet de mieux assurer ses moyens de subsistance, d'améliorer ses conditions de vie, son autonomie, son indépendance, vis-à-vis de la nature elle-même. Les libertés humainespassent par la transformation de la nature. Pourtant nous observons ici et là des conséquences néfastes voire désastreuses de cette transformation non seulement sur l'environnement mais aussi sur l'humanité, au point que l'autonomie et la liberté des hommes s'en trouvent compromises. Donc, ou bien l'homme transforme la nature pour s'en émanciper mais ce faisant il compromet sa propre liberté; oubien il la transforme de par son essence technicienne et sa vocation au travail, et dans ce cas nous devons reconnaître que c'est la nature qui lutte contre elle-même.

La transformation de la nature par l'homme est probablement aussi vieille que l'humanité elle-même. Aussi loin que nous puissions remonter dans le temps et découvrir grâce à l'archéologie des traces humaines, parmi les plusanciennes, celles-ci s'accompagnent toujours d'outils. Ce qui conduit Bergson à estimer dans "L'évolution créatrice" que l'intelligence de l'homme "envisagée dans ce qui parait être la démarche originelle est la faculté de fabriquer des outils". De sorte que l'essence de l'homme est celle-là même d'un technicien. N'est-ce pas le "Mythe du Protagoras" qui nous indique combien l'humanité et la techniquesont indissolublement liées, en volant le feu aux dieux pour le donner aux hommes Prométhée a non seulement diffusé une pensée technicienne sur terre mais il a aussi permis aux hommes de se libérer de la puissance de la nature que ces derniers subissaient jusqu'alors. Cette transformation de la nature implique immédiatement deux constats : 1) L'émancipation de l'humanité 2) La maîtrise de l'homme surla nature. Descartes soulignait cet objectif promis par le développement des techniques issues des sciences duquel nous aurions tous espérer : "Devenir comme maître et possesseur de la nature" (Discours de la méthode). La transformation de la nature est aussi le résultat de l'implantation de l'homme sur toute la surface du globe, laquelle s'est partout accompagnée de construction ou d'extension...
tracking img