Pouvoir politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Du pouvoir au pouvoir politique.
A] Le pouvoir comme interaction.
1. Sociologie politique et pouvoir
L'étude du pouvoir est le domaine privilégié de la sociologie politique. Mais il est évident qu'il y a du pouvoir dans toute relation sociale, pas seulement dans les plus colorées, les plus épiques, mais aussi dans les plus anodines, les plus triviales, ou les plus intimes ; dansla relation du maître et de l'élève, bien sûr, du chef d'entreprise et du leader syndical, mais aussi dans celle de la mère et du jeune enfant [...], et bien sûr dans les relations d'amour et d'amitié. Or, entre les différentes branches spécialisées, les frontières sont heureusement poreuses : [...] si la sociologie politique se définit justement par l'étude du pouvoir, et que l'on admet que lepouvoir est dans toute relation sociale, toute sociologie est - au moins en partie - politique. [...] Mais d'autres branches communiquent, justement par cette interface essentielle du pouvoir. D'abord la sociologie des organisations ; les modèles que développe cette discipline ont une valeur heuristique* générale [...]. De plus, la sociologie n'est pas coupée d'autres disciplines [...] comme lapsychologie sociale, l'anthropologie, les sciences politiques proprement dites, la philosophie [...]. Ainsi, par la combinaison de ces approches, l'analyse d'un pouvoir se fait parfois au niveau de la société politique, mais aussi au niveau de groupes intermédiaires ; l'organisation, l'entreprise, donc, mais aussi des groupes élémentaires plus ou moins structurés, objets de prédilection de lapsychologie sociale.
M. Mercier, ouvrage collectif, Le pouvoir, tome 2, Ellipses, 1994.

2. La définition weberienne du pouvoir
Max Weber explique dans son ouvrage Économie et société ( 1922) que « le pouvoir est toute chance de faire triompher, au sein d'une relation sociale, sa propre volonté, même contre des résistances, peu importe sur quoi repose cette chance».

3. Le pouvoir est une relationII est possible d'appréhender le pouvoir au travers des relations de domination, mais aussi d'échanges et les mécanismes de croyance qu'il convoque dans sa mise en scène quotidienne. Si les deux parties en présence (individus, groupes sociaux, partis...) n'ont rien à échanger, elles ne peuvent entrer a priori dans une relation de pouvoir, si bien qu'il n'y a du pouvoir que s'il y a relation. Celapermet de donner une définition heuristique du pouvoir : un rapport de force dont l'un peut retirer plus que l'autre, mais où l'autre n'est jamais totalement démuni face à l'un. De Jacques le Fataliste à la dialectique du maître et de l'esclave, de La Boétie à Hegel, celui qui donne un ordre croit qu'il en a le pouvoir et celui qui obéit croit qu'il en a l'obligation. Il n'est pas de régime, sidictatorial soit-il, qui ne puisse seulement fonctionner à la répression, à la violence et à la force. Avoir du pouvoir résulte du fait que celui qui commande n'a pas besoin de rappeler à autrui sa dépendance, pour qu'il obéisse. En ce sens, pouvoir et croyances sont constitutionnellement liés : la soumission a partie liée avec la socialisation*.

B] La spécificité du pouvoir politique.
4.Qu'est-ce qu'un pouvoir politique ?
Pour Max Weber, tout groupement politique se caractérise par un rapport de domination et de monopole de la violence physique légitime. Une société sans coercition et sans différenciation entre des gouvernants et des gouvernés ne peut être analysée comme politique.
Source :D. Chagnollaud, Science politique, Dalloz, 1999.

5. Pouvoir et régulation sociale.
Laspécificité du pouvoir politique tient à son statut particulier dans les sociétés : à la fois fondateur d'un ordre politique donc d'un ordre sociétal et capable de jouer son propre destin,

y compris dans l'opposition société civile/État. La faculté du pouvoir politique d'empiéter sur toutes les autres formes de pouvoir (religieux, économique...) souligne sa compétence spécifique : celle d'être un...
tracking img