Présidence du conseil de l'union européenne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aller à : Navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Président du Conseil européen.
Présidence du Conseil de l'Union européenne

Logo de la présidence hongroise de 2011

Titulaireactuel
Hongrie
depuis le 1er janvier 2011
Création 1958
Durée du mandat 6 mois
Premier titulaire Belgique
Site Web www.eu2011.hu/
modifier
La présidence du Conseil de l'Union européenne, oucouramment présidence de l'Union européenneN 1 est une présidence tournante du Conseil de l'Union européenne (ou Conseil des ministres). La présidence du Conseil n'est pas détenue par un présidentunique mais est exercée par le gouvernement de l'État membre dans son ensemble. Les présidences se présentent sous la forme de « triplet », c'est-à-dire que celles-ci sont liées par un programme communpour permettre de maintenir la continuité de l'action politique.
L'article 16.9 du traité sur l'Union européenne énonce :
« La présidence des formations du Conseil, à l'exception de celle desaffaires étrangères, est assurée par les représentants des États membres au Conseil selon un système de rotation égale, dans les conditions fixées conformément à l'article 236 du traité sur le fonctionnementde l'Union européenne. »
Sommaire [masquer]
1 Histoire du fonctionnement
2 Compétences
3 Présidences
3.1 De 1958 à 2006
3.2 À partir de 2007 : système des « triplets »
4 Notes
5 Sources
5.1Références
5.2 Bibliographie
6 Compléments
6.1 Articles connexes
6.2 Lien externe
Histoire du fonctionnement

L'entrée principale du bâtiment Juste-Lipse durant la présidence française, àBruxelles.
Historiquement, la coordination entre les présidences successives était minimale ce qui entrainait ainsi des incohérences entravant le développement de priorités à long terme pour l'Union. Larotation s'effectue tous les six mois jusqu'en 1993, dans l'ordre alphabétique du nom de chaque État membre dans sa langue officielle.
L'article 146 du traité de Maastricht a fixé l'ordre pour deux...