Pratique amateur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 69 (17172 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MMM

Sommaire
PRELUDE ……………………………………………………………..……………….. 1
INTRODUCTION................................................................................................................. 3

1ERE PARTIE : BIOGRAPHIE DE L’AMATEUR
1. ENQUÊTE SUR LES ÉLÈVES D’UNE ÉCOLE DE MUSIQUE……………………………………….. 5
2. QU’EST CE QU’UN AMATEUR ? Portrait robot…………………………………………… 8
1. Définition etrévolution……………………………………………………………… 10
2.2 Origine et rôle……………………………………………………………………….. 11
2.3 Pratique du passé ou du passif ?.................................................................................. 12
3. AMATEUR CITOYEN ? .................................................................................................. 13
3.1 Amateur ? Pourquoifaire ?............................................................................................. 14
3.2 L’amateur et les infortunes matérielles……………………………………………………………... 16
4. CONCLUSION.........................................................................................................................18

2EME PARTIE : DE L’ ENSEIGNEMENT DISPENSÉ AUX AMATEURS
1. Etudes des textes officiels ………………………………………….… ……………………………… 20
1.1. Les buts et les objectifs du schéma d’orientation pédagogique………………………………………………22
Conclusion ………………………………………………………………………………………………….24
1.2 Conservatoire et autres lieux…………………………………………………………….25
2. Rôle de l’enseignant ……………………………………………………………………. 28
2. Le savoir-être, l’autonomie, lesensoriel…...........................................................................29
3. Formation de l’enseignant………………………………………………………… 32
3. CONCLUSION :.................................................................................................................... 34

3EME PARTIE : DES PROPOSITIONS POUR DES SOLUTIONS…
1. Descriptif d’un cours………………………………………………………………….. 35
2. LA Pratique Collective : UN LIEN PRIVILEGIE ……………………………………………………… 37
2.1 Amateurdans le collectif : Musiques traditionnelles, musique de chambre, pratique soliste38
2.2 Travail de l’amateur : du solfège, de l’écoute, de la musique contemporaine, de la composition……..42
3. Postlude……………………………………………………………………………………45

CONCLUSION ..................................................................................................................... 45
ANNEXES............................................................................................................................. 47
BIBLIOGRAPHIE………………………………………………………………………… 51

Prélude

Après l’examen du relatif échec de l’éducation musicale à l’école, le développement rapide des écoles de musiques depuis la fin des années 60 ne va pas sans poser de nombreuses questions.

Il est clair que la demande demusique de la part de la population, a induit la structuration d’un autre type d’enseignement musical.
Notamment celui proposé à une catégorie encore mal définie, mais majoritaire, celle des Amateurs !

Devant l’essor spectaculaire des écoles de musique, une interrogation vient immédiatement à l’esprit : parmi les enfants passés par ces écoles, combien continuent à faire de la musique à l’âgeadulte ?

Redonner sa place à l’amateur !
Voici la gageure que je me propose d’étudier à travers les lignes qui vont suivre……

Pour cela, et renouant du même coup avec mon court passé de journaliste, je me suis appuyé principalement sur une enquête réalisée auprès d’élèves d’une école de musique municipale inscrits en pratique collective.

Cela supposait d’abord de ne pas se centrer sur l’objet desa passion (c’est à dire la musique en soi) mais de se focaliser sur la pratique elle-même, avec ses moments, ses outils, ses dispositions et ses effets, en un mot, sa propre façon de se raconter pour se réaliser.

De la mélomanie érudite, aux tâtonnements du pianiste du dimanche, de la réunion hebdomadaire de la fanfare ou de l’harmonie municipale à la passion lyrique, ce sont toutes...
tracking img