Pratique du binge drinking au royaume uni

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Selon une enquête menée par l’ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs) en 2003, auprès d’étudiants provenant de 35 pays européens, 29% des filles et 26% des garçons britanniques âgés de 15 à 16 ans déclaraient avoir été « binge drinking » au moins trois fois durant le mois précédant l’enquête. En France, sur la même tranche d’âge, ce fait concernait 8% des filles et 12%des garçons. Par « binge drinking » l’ESPAD entendait ingurgiter un minimum de cinq boissons alcoolisées dans un court laps de temps afin d’atteindre rapidement l’ivresse et ce, au moins trois fois dans le mois précédant l’enquête. Parmi les étudiants des 30 pays européens qui ont participé à l’enquête, les jeunes Anglo-Saxons, garçons et filles confondus, représentaient la troisième populationà être la plus touchée par ce problème de « binge drinking ». Durant les trente dernières années, de nombreuses études ont été menées afin de comprendre cette tendance à la surconsommation d’alcool au Royaume-Uni. En effet, bien que les jeunes soient conscients des dangers de l’alcool, celui-ci demeure un plaisir et un symbole de vie sociale.

Il est incontestable que la forte consommationd’alcool chez les jeunes britanniques, tient son origine en partie de l’histoire, la culture mais aussi la législation plutôt laxiste du Royaume-Uni. Aujourd’hui, s’ajoutent à ces facteurs, les politiques de marketing et communication qui exercent une influence majeure particulièrement sur la jeune population.

Ainsi, nous pouvons nous demander :

Comment peut-on expliquer l’importance de laconsommation d’alcool dans la société britannique et plus spécifiquement chez les jeunes ?

Avant d’aborder le déroulement que nous suivrons tout au long de ce dossier, il paraît important de rappeler la définition de quelques notions clé.
• Alcoolisme :
Ce terme signifie l’addiction à l’alcool qui implique la perte du contrôle de soi mais aussi des troubles mentaux et des troubles du comportement.

• Binge Drinking :
Selon la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (2004), le terme « binge drinking » peut se traduire par « conduite d’alcoolisation massive dans un temps très court » ou encore par « intoxication alcoolique aigüe ». Weschler et al (2004) ont défini cette notion par la consommation en une seule fois de cinq verres d’alcool ou plus pour leshommes, et, de minimum quatre verres d’alcool pour les femmes. Cette pratique de consommation excessive d’alcool se fait dans le but d’être ivre le plus rapidement possible. Enfin, les origines de ce mode de consommation se trouvent à la fois dans les pays anglo-saxons mais aussi les pays scandinaves .

Afin de mener à bien cette analyse, nous étudierons dans un premier temps, la consommationd’alcool chez les jeunes Anglo-Saxons au travers du contexte historique, des faits actuels et d’une enquête menée auprès de 80 étudiants Britanniques et Français. Puis, nous verrons quel est le rôle du marketing dans le rapport des jeunes face à l’alcool et plus spécifiquement les dépenses réalisées dans ce domaine, la stratégie exercée et les impacts de cette stratégie. Enfin, nous mettrons enévidence les actions et la prévention réalisées par le Gouvernement Britannique quant à la gestion du problème de l’alcool chez les jeunes ainsi que les résultats obtenus.


I. La consommation d’alcool des jeunes anglo-saxons : les faits
A. Contexte historique
De toute évidence, l’alcool est la drogue la plus consommée par l’humanité et ce, depuis des siècles. En effet, à l’époque desaustralopithèques, nos ancêtres expérimentaient déjà les effets de la consommation de fruits fermentés. Puis, des preuves et notamment des textes mésopotamiens datant de plus de 5000 ans ont révélé l’existence d’alcool . Ces textes faisaient référence plus particulièrement à la consommation de différents types de bières. Des coupes qui servaient à boire de l’alcool ont également été retrouvées au...
tracking img