Preface d'une anthologie sur la musique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1007 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Préface

Orphée, la figure symbolique de la poésie, l’est tout autant pour la musique, il est donc le symbole d’un lien ancien et profond entre poésie et musique. Le terme de môusike en grec ancien rassemblait en fait tous les arts des muses, il n’y avait pas de distinction nette entre poésie et musique. Les systèmes linguistiques et musicaux étaient très proches l’un de l’autre et lesystème musical était basé sur le registre de la voix humaine. Cette origine commune est conservée dans le terme de « lyrisme », venant de la Lyra, instrument de musique accompagné par, ou accompagnant les paroles. Ceci rappelle l’importance de la musicalité dans la poésie comme de la poésie dans la musique. On peut observer une symbiose, une relation étroite extrêmement longue et fructueuse, dueau fait que la poésie peut se rapprocher de la musique par ses structures et sa sonorité, et que la musique peut enrober, contenir, approfondir, et modifier une signification langagière.

C’est pour cela que j’ai voulu choisir le thème de la musique car la poésie et la musique sont comme des sœurs siamoises, l’une ne peut pas être présente sans l’autre.

Beaucoup de poètes se sontinspirés de la civilisation grecque et ont commencé à donner une importance majeure à la musique dans leurs poèmes. Certains en plus de cela, ont introduit une musicalité très travaillée dans leurs poèmes et d’autres ont évoqué Orphée ou parlent de termes en rapports avec la musique.

La musique est universelle, elle est dans tout, selon Hugo. Je soutiens énormément son affirmation. En effet, lamusique est un art qui nécessite beaucoup de capacités et de qualités, ce qui est difficile à produire que ce soit dans la composition d’une partition de musique ou d’un poème.
Plusieurs poètes l’on montré à travers les siècles dans divers poèmes ou la musique est soit le sujet essentiel (ou le poème parle de la musique) ou le sujet adjuvent c’est à dire la musicalité du poème.
De plus, les poètesdu XIXe siècle attribuent une grande importance au rapprochement entre musique et poésie, comme vous avez pu remarquer que la majorité de mes poèmes sont du XIXe siècle.
Comme l’a dit Oscar Wild « La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe ».
Effectivement la musique nourrit la pensée et l’âme. Le lecteur s’immerge dans un monde fictionnel, dans un rêve, dans uneutopie.
Ces poètes prônent l'importance de la musique, comme Verlaine qui lui accorde une prééminence incontestable sur les autres arts. Il définit sa conception de la musique principalement dans son poème «Art poétique», rédigé en 1874 et paru dans le recueil Jadis et Naguère en 1884. Dès le premier vers - «De la musique avant toute chose» il consacre à la musique une suprématie absolue.
Dans lespoèmes on peut évoquer surtout le mot « musicalité ». Or, la musicalité est vitale et fondamentale à la poésie. C'est la musicalité qui crée la poésie de certains textes prosaïques. La musicalité s'affirme comme la composante première de la poésie car même dans des textes apparemment non poétiques, la poésie surgit grâce à elle. De plus, elle est la caractéristique première de la poésie avantl’attachement aux mots.

Ces poèmes disent toute leur musique à voix haute, des poèmes liés au rythme, des poèmes qui ne gardent aucune sonorité prisonnière et ou les mots sont des foyers d’énergie.
Le poète arrive donc a sa plus grande créativité a travers les diverses procédés, comme le choix des mots mais surtout leur sonorités comme les assonances, les allitérations et les rimes intérieures etspécialement les harmonies imitatives. La musicalité provient aussi du rythme des vers et des rimes. Les poèmes dans cette anthologie font preuves de cela et sont très axés sur les sonorités.
D’après Camille Mauclair, «La musique est un art d'allégorie; elle décrit un paysage par des sons, elle ne l'évoque jamais directement; elle ne nomme rien, elle transpose toujours. Elle est le...
tracking img