Preface d'une anthologie sur les saisons

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cette anthologie poétique intitulée « Les Couleurs du Temps» regroupe dix poèmes sur le thème des saisons, inaugurée par le Printemps, suivi de l’été, puis l’Automne, et enfin l’Hiver.

J’ai choisice thème car c’est un cycle interminable qui « inclus » tout le monde. Cela peut s’apparenter au cycle de la vie :la naissance, l’enfance, la maturité et la mort. C’est le rythme de la vie en quelquesorte. Chaque saison a ses caractéristiques. Toutes les saisons ont des « avantages » bien a elle. Je trouvais cela intéressant de voir les différences entre les poèmes qui portent sur le même thème,qui peuvent être critique ou bien en faire une éloge.

Tout d’abord, la poésie est un jeu sur les sons, les sonorités et les mots qui visent a nous transmettre une émotion. Pour ma part, la poésiecherche a nous émouvoir et laisse totalement place a notre imagination. Pour les poètes, c’est un moyen de nous communiquer ce qu’ils ont vécu, donc par conséquent nous ressentons leurs émotions.D’après moi, c’est comme un remède pour eux, puisqu’ils y laissent leurs sentiments, leurs vécus, sa peut donc les soulager d’écrire. Certains poèmes doivent inciter a la méditation. Je pense également quel’on doit interprété leurs poèmes. Mais les rôles de la poésie dépend de chaque personne, c’est une vision que l’on a nous même.

Un plan est constitué, les poèmes sont classés selon les saisons,qui sont eux classés, par ordre chronologique, comme cela on observera plus facilement les différences selon les époques et a la fois la constance de leurs caractéristiques.

Les poèmes que j’aichoisi, sont ceux qui m’ont le plus parle :

• Commençons avec l’extrait du journal d’Anne Frank; C’est une lettre, alors je trouvais que c’était intéressant de l’introduire dans mon anthologie.
•Sur le poème, Le printemps de Theodore de Banville, c’est surtout le mouvement dont il fait parti (parnassien) qui m’a convaincu :Préfère la forme, plutôt que le fond.
• Villanelle, de Joachim du...
tracking img