Prehistoire et protohistoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1198 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Préhistoire et protohistoire [modifier]
[pic]Article connexe : Préhistoire et protohistoire du Sénégal.

Paléolithique [modifier]

[pic]
[pic]
La Falémé (à gauche) et le Sénégal sur une carte de 1747
En l’état actuel de nos connaissances, selon Abdoulaye Camara, on peut considérer que les hommes sont apparus au Sénégal il y a environ 350 000 années[11]. C’est dans la vallée de la Falémé,dans le sud-est du pays, que l’on a trouvé les plus anciennes traces de vie humaine[12].
Ces vestiges sont menacés, non seulement en raison de l'acidité des sols en Afrique de l'Ouest qui détruit les ossements, mais aussi par les touristes sur la Petite-Côte, les machines utilisées pour l’exploitation des phosphates dans la région de Thiès ainsi que par les cultures maraîchères etl’urbanisation croissante dans la presqu'île du Cap-Vert[13].
[pic]
[pic]
Exemple de débitage de type Levallois
Cependant la présence de l’homme au paléolithique inférieur est attestée par la découverte d’outils lithiques caractéristiques de l’Acheuléen, tels que les bifaces signalés par Théodore Monod[14] à la pointe de Fann, dans la presqu’île du Cap-Vert, en 1938, ou les hachereaux trouvés dans lesud-est du pays[15]. On a également retrouvé des pierres débitées selon la méthode Levallois, caractéristiques du paléolithique moyen. L’industrie moustéroïde est représentée notamment par des racloirs ou des grattoirs, trouvés dans la presqu’île du Cap-Vert, mais aussi dans les basses ou moyennes vallées du Sénégal et de la Falémé. Quelques pièces sont explicitement liées aux activités de la chasse,comme celles trouvées à Tiémassass, près de Mbour, un site controversé que certains rattachent au paléolithique supérieur[16], alors que d'autres plaident en faveur du néolithique[17].

Néolithique [modifier]

Dans l’espace sénégambien, cette période où l’homme d’abord prédateur (chasseur, pêcheur) devient producteur, c’est-à-dire éleveur, agriculteur puis commerçant, est assez bienreprésentée et étudiée. C'est l'époque où des objets plus élaborés et des céramiques[18] font leur apparition. Cependant beaucoup de zones d’ombres subsistent. Si plusieurs faciès culturels – c’est-à-dire l’ensemble des caractéristiques et des manifestations d'une civilisation – ont été identifiés au sein du néolithique, leurs origines et leurs liens restent souvent à préciser.
On peut néanmoinsdistinguer :
[pic]
[pic]
Les îles de la Madeleine (A) et le Cap Manuel (B), « à trois lieues de distance le soir » (1779)
• le néolithique du Cap Manuel : le gisement manuélin de Dakar n’a été découvert qu’en 1940[19]. Les roches basaltiques du cap – notamment l’ankaratrite - étaient utilisées pour confectionner des outils macrolithiques, par exemple des haches ou des rabots. De tels outils ayant étéretrouvés à Gorée et sur les îles de la Madeleine toutes proches, une activité de construction navale de ces pêcheurs semble probable.
• le néolithique de Bel-Air : de plus petite taille et de formes géométriques, généralement en silex, l’outillage bélarien est présent dans les dunes de l’ouest, proches de l'actuelle capitale. Outre les haches, les herminettes ou les poteries, on relèveaussi une statuette, la Vénus de Thiaroye[20]
• le néolithique de Khant : le marigot du Khant qui se trouve dans le nord du pays, près de Kayar, dans la basse vallée du fleuve Sénégal, a donné son nom à cette industrie qui utilise principalement l’os et le bois[21]. Ce gisement figure sur la liste des sites et monuments classés du Sénégal [22].
• le néolithique de la Falémé : localiséedans le sud-est du pays, l’industrie falémienne a produit un outillage poli utilisant des matériaux aussi divers que le grès, l’hématite, le schiste, le quartz ou le silex. Le matériel de broyage et la poterie y sont bien représentés.
• le néolithique de la vallée du Sénégal et du Ferlo ne constitue pas toujours une catégorie à part, c’est aussi le faciès le moins connu.

Protohistoire...
tracking img