Premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1608 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
➔ Qu'est-ce qu'une guerre industrielle comme la Première guerre mondiale ?

I. La Première guerre mondiale est la première guerre de grande ampleur a utilisé tous les moyens de la Révolution industrielle pour détruire.
A) Les usines sont ainsi mobilisées pour contribuer à l'effort de guerre.
La guerre s'installant dans la durée à partir de novembre 1914, il devient nécessaire que toutes lescapacités industrielles du pays participent à la production de guerre. De nombreuses usines sont reconverties afin de construire des armes : l'industrie automobile Renault se met ainsi à fabriquer des camions pour le transport des troupes puis des chars d'assaut à partir de 1917. Pour produire plus, il est nécessaire de faire appel à une nouvelle main d'œuvre, les hommes étant mobilisés. Certes,on fait revenir les ouvriers qualifiés dans les usines d'armement mais l'industrie a aussi recours à une nouvelle main d'œuvre : ce sont les femmes qui remplissent par exemple les obus de poudre, d'où leur surnom de canari ou de munitionnette ; ce sont aussi les hommes des colonies qui sont sollicités, envoyés en métropole pour fabriquer des armes. Cet effort industriel accroît fortement laproduction : 260.000 obus sortent des usines chaque mois en 1918 !

B) L'effort industriel est aussi scientifique et technique : il s'agit de fournir des armes plus rapides et plus lourdes. Ces innovations ont commencé avant le début de la guerre : les Français ont par exemple mis au point un canon, le 75, qui peut tirer une vingtaine de coups par minute sans qu'il y ait besoin de faire de nouveauxréglages ; les bombardements peuvent donc être plus intensifs. Les Allemands, quant à eux, disposent de mitrailleuses, souvent surnommés la machine à tricoter, du fait de la cadence des tirs. Ces mitrailleuses disposées dans des abris bétonnés permettent d'offrir une défense très efficace. Les améliorations continuent pendant la guerre. Les Allemands mettent ainsi au point en 1918 des canons àlongue portée qui peuvent tirer à plus de 100 km de distance. Ce sont ces canons qui tirent sur Paris au printemps 1918.

C) Ces innovations peuvent aussi porter sur de nouvelles armes qui changent le visage de la guerre. Les avions sont très rapidement utilisés pour des missions d'observation : c'est grâce aux photographies réalisées à partir d'avion, que l'on peut dessiner des cartes avec lestranchées ennemies. Ces cartes permettent aux artilleurs de régler leur tir. Les avions sont progressivement armés (avec un dispositif de tir à travers l'hélice) et sont même utilisés pour bombarder des sites stratégiques (par exemple les gares de Laon ou de Saint-Quentin). Les obus aussi sont de plus en plus complexes avec pour objectif d'immobiliser le plus grand nombre possible d'hommes : des gazasphyxiants sont ainsi utilisés à partir de 1915, d'abord celui qui est appelé le "gaz moutarde" jusqu'au gaz ypérite qui brûle la peau. Enfin, la mise au point des chars d'assaut permet de mettre fin à la guerre de tranchées et de reprendre une guerre d'offensive à partir de mars 1918. Ces chars peuvent en effet franchir le "no man's land", briser les lignes de barbelés ; les hommes protégésderrière le char, peuvent alors plus facilement parvenir jusqu'aux tranchées ennemies.

➔ Le visage de la guerre évolue fortement en fonction des innovations industrielles mises au service de la guerre : elles produisent une violence nouvelle.

II. A) Les hommes sont en contact avec cette violence nouvelle dès les premiers mois de guerre.
Ils ne sont pas préparés à faire face à du matérielmoderne. Ils sont encore habillés de rouge et de bleu et partent à l'offensive bien en rang. Très rapidement, les soldats s'adaptent à la situation nouvelle en essayant de mieux se protéger de l'armement industriel et plus particulièrement des obus et des balles de mitrailleuses. Les deux armées se font face en effet à partir de novembre 1914 jusqu'en mars 1918 de la Mer du Nord jusqu'en Alsace en...
tracking img