Prendre en soin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
3 : L'ATTENTION

Fonction cérébrale qui va permettre de traiter, d'organiser et d'acquérir des informations qui influenceront par la suite nos comportements.
C'est ce qui donne les ressources nécessaires pour traiter les informations, c'est en fait le « carburant » des autres fonctions cognitives. Sans processus intentionnels, il n'y aurait pas d'apprentissage pas d'organisation, pas derésolution de problèmes... Il est nécessaire à l'ensemble du système cognitif.


Il y a un lien important entre processus d'attention et processus de mémorisation.

3 types d'attention différentes :

attention soutenue
attention focalisée
attention divisée

Attention sélective = attention focalisée + attention divisée

I- Attention soutenue

Capacité qu'un individu apour détecter un signal dont l'apparition est peu fréquente.

Pour mettre en évidence ce type d'attention, on réalise des expériences qui sont souvent des taches de détection de signal :

| Réponse OUI | Réponse NON |
Signal présent | Bonne réponse | omission |
Signal absent | Fausse alarme | Rejet Correct |

ex : Profession à attention soutenue :opérateur radar ( derrière un écran qui détecte la présence de signaux, la présence d'avion pendant une période prolongée )
Après 30 min environ, l'attention soutenue est moins performante et des erreurs commence à apparaître. Elle diminue aussi quand les signaux sont moins fréquents.

Certains facteurs vont influencer les performances intentionnelles :
heure de la journée ( AM pluspropice pour une attention soutenue )
sommeil ( quand on a une privation de sommeil, l'attention soutenue diminue )
motivation ( plus je suis motivé, plus mon attention soutenue augmente )
âge ( les sujets âgés ont plus de difficultés à maintenir leur attention, d'où certains problèmes de mémorisation )

II- Attention focalisée

Capacité qu'un individu a pour orienter sesressources de traitement de l'information vers un message pertinent et en même temps pour éliminer les informations qui proviennent d'autres message qui sont non pertinents.
Ce mécanisme agit comme une sorte de filtre.

Ex : quand on écoute quelqu'un, on oriente son attention vers cette personne et on essaie d'inhiber tous les autres bruits qu'il y a autour : on les capte mais l'attention sefocalise sur certains éléments, elle les sélectionne.

Nous avons une capacité limitée pour traiter les informations et lorsque les informations sont nombreuses, il y a une sorte de goulot d'étranglement qui va obliger le système a ne traiter qu'un seul stimulus à la fois.
Si on devait traiter l'ensemble des stimuli sensoriels qui nous arrivent en même temps, cela surchargerait notre système cognitifde manière inutile et ce serait très couteux sur le plan énergétique. ( très fatiguant donc l'attention diminue )

Test de Stroop :

VERT VERT
BLEUROUGE
VERTROUGE
ROUGE BLEU

III- Attention divisée

Capacité qu'un individu va avoir pour diviser ses ressources de traitement entre plusieurs messages mais de manière simultanée.

Cette capacité se démontre facilement expérimentalementgrâce à une tâche d'écoute dichotique : on demande à l'individu d'écouter 2 messages en même temps ( un à l'oreille droite, un deuxième à l'oreille gauche ). L'individu est capable de reconstitué une phrase qui a du sens.

Quand on utilise de l'attention divisée, c'est plus couteux sur le plan énergétique qu'en attention focalisé. Ce n'est pas une processus à utiliser en permanence et lesperformances sont diminuées.

Les processus d'attention est légèrement différent de la vigilance. La vigilance c'est ce qui permet de maintenir mon état de veille tandis que l'attention c'est ce qui me permet de détecter des signaux dans l'environnement. La vigilance c'est la ressource minimale pour être en état de veille.

L'attention est aussi différente du réflexe d'orientation qui est un...
tracking img